L'Argentin, Luca Vildoza face au Serbe, Nikola Jokic
L'Argentin, Luca Vildoza face au Serbe, Nikola Jokic | Ye Aung Thu / AFP

L'Argentine surprend la Serbie et file en demi-finale

Publié le , modifié le

L'Argentine s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du monde après son succès un brin surprise sur la Serbie (97-87), favorite du tournoi avec les États-Unis. L'Albiceleste a pu compter sur un Luis Scola, 39 ans, énorme (20 points) et un Campazzo inspiré (18 pts, 12 passes). Les Argentins affronteront le vainqueur du match entre la France et les États-Unis.

C'est la première surprise des quarts de finale de la Coupe du monde de basket. Dès l'entame de cette phase finale, l'Argentine a fait chuter la Serbie ce mardi à Dongguan. Les Argentins, toujours invaincus dans ce Mondial, ont fait parler leur coeur et leur sens tactique pour faire plier l'un des deux favoris avec les États-Unis. L'inoxydable Scola et ses 39 ans ont encore été excellents (20 points) aux côtés du meneur Campazzo qui a réalisé un match énorme (18 points, 12 passes et 6 rebonds). Du côté Serbe, Nikola Jokic, le pivot de Denver, termine avec 16 points, 10 rebonds et 5 passes alors que Bogdan Bogdanovic, le joueur des Kings, est le meilleur marqueur de la rencontre avec ses 21 points. Insuffisant, c'est l'Argentine qui avance en demie et qui attend le vainqueur du match entre Français et Américains.

La surprise s'est dessinée tout au long de la partie car l'Argentine n'a pas attendu les dernières minutes pour passer devant la Serbie d'un Nikola Jokic, considéré comme l'un des tous meilleurs joueurs de NBA. A la fin du premier quart, l'Albiceleste menait de deux points (25-23) puis de cinq à la pause (54-49). Bogdan Bogdanovic et ses 20 points par match dans ce tournoi, avaient beau se démener, l'Argentine, solide et expérimentée à l'image de Luis Scola ne craquait pas. Pas même quand la Serbie durcissait la défense en troisième quart-temps (14-18, et +1 pour l'Argentine).

A l'entame du dernier quart, les Serbes passaient même devant (68-70). La Serbie pensait reprendre le match en main mais deux paniers à trois points remettaient les Sud-Américains en tête. Eux n'allaient plus lâcher les rênes du match. Ils allaient même achever le match euphoriques avec dix points d'avance (97-87) et une victoire en forme de message : il faudra compter avec les Champions olympiques 2004.

Coupe du Monde de Basket