Collet Noah
Vincent Collet aux côtés de Joakim Noah | AFP

Vincent Collet aimerait revoir Noah en Bleu

Publié le , modifié le

Médaillée de bronze du Mondial, l'équipe de France peut déjà se tourner vers son prochain objectif, l'Euro 2015 organisé à domicile. Et pour mettre toutes les chances de son côté Vincent Collet, le sélectionneur tricolore, espère pouvoir compter sur le retour de Joakim Noah. Il l'a appelé de ses voeux après la "petite finale".

L'équipe de France s'est offerte sa première médaille mondiale samedi soir en venant à bout de la Lituanie (95-93). Une superbe récompense et une "grande victoire" pour un groupe privé de plusieurs de ses cadres. A cause des blessures, Nando De Colo, Alexis Ajinca et Ian Mahinmi avaient du déclarer forfait. Tony Parker, lui, avait décidé de faire l'impasse en commun accord avec le sélectionneur pour souffler après avoir beaucoup donné lors des étés précédents. En revanche pour l'intérieur des Bulls, c'était un autre problème. Joakim Noah refusait de rejoindre la sélection pour se reposer lui aussi. "C'est dur de jouer toute l'année vous savez" avait-il dit au moment d'expliquer son choix. Sans lui, la France est donc allée chercher une nouvelle médaille en Espagne, après le titre européen l'an dernier. Avec lui, elle avait déjà pris l'argent lors de l'Euro 2011. En France dans un an, Collet aimerait pouvoir compter sur celui qui a été élu meilleur défenseur de l'année en NBA (12,6 points, 11,3 rebonds, qui en fait le 6e meilleur rebondeur de la Ligue, 1,5 contre et 1,2 interception en moyenne par match) et dans l'équipe-type de la saison.

Son père le réclame aussi

"Je souhaite que Joakim revienne", a déclaré Vincent Collet en conférence de presse. L'entreprise de séduction a débuté par la voix du sélectionneur qui avance plusieurs arguments. "D'une part parce qu'il nous avait beaucoup aidé en 2011, et surtout parce que je pense qu'il est beaucoup plus fort qu'à l'époque", a-t-il ajouté. Une autre personne de l'entourage de Joakim Noah a commencé à mettre la pression également. Et pas n'importe laquelle, son père Yannick. Dans une interview à Sud-Ouest, il a encouragé son fils à revenir en équipe de France. "Je ne peux pas parler au nom de mon grand. Il a 29 ans, il fait comme il le sent. Il me répète depuis un moment que son rêve est de faire les Jeux, qu’il aimait le groupe. Il était à l’Euro en 2011 mais il s’est blessé avant les Jeux qui suivaient. Ça a été une grosse déception pour lui. On dit tellement de choses [...] Je prends beaucoup de plaisir à me retrouver de l’autre côté de la barrière. Je vais engueuler Jo, lui dire 'Viens, merde, fais-le aussi pour moi !'", avait lancé l'ancien vainqueur de Roland-Garros.

Sans lui, Vincent Collet a du lancer des jeunes et ça a plutôt réussi puisque Joffrey Lauvergne et Rudy Gobert sont à créditer d'un bon Mondial en Espagne. Mais Joakim Noah ferait vraiment du bien dans la raquette tricolore. Vincent Collet le sait. "Quelle équipe se priverait d'un des meilleurs pivots au monde?", s'est  interrogé Collet. "Aujourd'hui il a une panoplie plus élargie. C'est un pivot dominant et quand on veut avoir la meilleure équipe possible, on ne peut pas se priver d'un tel joueur." Dans leur démarche, Collet et Yannick Noah pourront aussi compter sur Tony Parker qui "espère vraiment que Noah sera là". Le meneur des Spurs y croit. "Ce serait bien qu’il vienne pour qu’on aille faire un gros truc à Rio en 2016. ­Je pense qu’il va vraiment venir". La balle est dans le camp du joueur des Bulls.

Benoit Jourdain @BenJourd1

Coupe du Monde de Basket