Team USA ne fait pas de cadeaux

Team USA ne fait pas de cadeaux

Publié le , modifié le

L'équipe des USA n'a pas fait de détail face à la Nouvelle Zélande (98-71) mardi lors de son 3e match aux championnats du monde de basket en Espagne. Le Team America conforte ainsi sa première place du groupe C. De son côté, l'Australie s'est imposée face à la Lituanie (82-75), dans un groupe D, où les positions se sont resserrées après le succès de la Turquie sur l'Angola (79-55).

Les Américains n'ont pas eu à forcer leur talent face à des Néo-Zélandais qui n'ont pourtant pas fermé le jeu et ont sauvé les apparences en première période grâce à leur réussite à trois points. Mais, autant les doubles champions olympiques sortants avaient été bousculés lors de leur match précédent par la Turquie , autant ils ont fait en sorte cette fois-ci de se simplifier la tâche. A la pause, ils menaient déjà 57-35, grâce à l'activité des deux intérieurs Kenneth Faried (15 points, 11 rebonds) et Anthony Davis (21 pts, 9 rds), et à  l'adresse retrouvée de Stephen Curry (12 pts).

Les Etats-Unis font partie des quatre équipes encore invaincues après trois  matches, avec l'Espagne (gr.A), la Grèce (gr.B) et la Slovénie (gr.D).

Qui derrière les USA ?

Si la Nouvelle-Zélande, toujours sans la moindre victoire au compteur, est  quasiment hors course, la situation est confuse dans ce groupe C pour les trois  places à prendre derrière les Américains. La Turquie se retrouve en posture délicate après sa défaite (58-64) face à  l'Ukraine, qui s'est complètement relancée. Les Turcs, vice-champions du monde  en 2010, ont été incapables de confirmer la bonne impression laissée contre les  Etats-Unis.  Ils se sont montrés particulièrement maladroits et n'ont pas réussi à  contrôler le jeune meneur remplaçant Olexandr Mishula (19 pts, dont 5/8 à trois  points).  La Slovénie a elle aussi continué son sans faute (89-72), devant la Corée  du Sud. Mais les coéquipiers de Goran Dragic (22 pts, 4 pds), très passifs en  défense en première période, ont mis 25 minutes pour décrocher les Coréens.

La Lituanie surprise par l'Australie

A l'inverse, la Lituanie, vice-championne d'Europe en 2013, a commis un  premier impair, face à l'Australie (75-82).  La défense australienne a provoqué un désordre monstre dans les rangs des  Lituaniens (22 balles perdues), très légers au poste de meneur depuis le  forfait de Mantas Kalnietis. Largués à la pause (28-47), les Baltes sont bien revenus dans le troisième  quart-temps avec un Ronaldas Seibutis en verve (21 pts), mais l'Australie a  réagi à temps pour s'assurer cette victoire précieuse. Le Mexique s'est donné une raison d'espérer une qualification pour les  huitièmes de finale en dominant l'Angola (79-55), grâce aux 24 points d'Hector  Hernandez.
   

Christian Grégoire