Marielle Amant
Marielle Amant, enfermée au milieu de trois joueuses canadiennes | OZAN KOSE / AFP

Les Braqueuses n’étaient pas dans le coup

Publié le , modifié le

Plombées par une première mi-temps complètement ratée, les Bleues se sont inclinées ce samedi face au Canada (55-40), au lendemain de leur défaite face aux Américaines en quart de finale. Il leur reste une rencontre, dimanche contre la Serbie, pour tenter d’accrocher la septième place.

Fatiguées et probablement très déçues par la petite claque reçue moins de 24 heures plus tôt face aux Etats-Unis, les Françaises n'ont pas réussi à repartir du bon pied ce samedi en Turquie. Face au Canada, qu'elles avaient difficilement battues (63-59) cinq jours plus tôt, en phase de poules, les joueuses de Valérie Garnier ont réalisé une entame de rencontre catastrophique et ne s'en sont jamais relevées. 

Avec seulement 8 points marqués dans chacun des premier, deuxième et quatrième quart-temps, la France ne pouvait rien espérer. Derrière la ligne à trois points, elles n'ont trouvé la mire qu'une seule fois (1/12), et n'ont pas été plus en réussite de près (15/55 au total). Brouillonnes en attaque, elles ont perdu 21 ballons. Et ni les leaders Sandrine Gruda (10 points mais à 3/11) et Céline Dumerc (4 points à 1/7) n'ont réussi à relancer la machine enrayée. Diandra Tchatchouang (12 points, 6 rebonds) a bien fait ce qu'elle a pu, mais le collectif n'y était pas. Pourtant loin d'être injouables cet après-midi, ce sont les Canadiennes qui tenteront de décrocher la cinquième place du Mondial, face à la Chine qui n'a pas fait de cadeau à la Serbie (85-69). Les Bleues devront se contenter, au mieux, de terminer sur la septième marche. 

Vidéo : La déception des Bleues dans les vestiaires


 

Coupe du Monde de Basket