Edwin Jackson France Egypte
Edwin Jackson (France) face à l'Egypte | JORGE GUERRERO / AFP

Les Bleus assurent avec sérieux

Publié le , modifié le

Les basketteurs français un fait un pas supplémentaire vers la qualification en dominant largement l'Egypte (94-55) lundi à Grenade dans leur troisième match du groupe A du championnat du monde. Face à une équipe qui a rapidement affiché ses limites, les tricolores ont livré un match sérieux en faisant tourner leur effectif. Ils ont préparé de la meilleure manière possible leur prochain rendez-vous face à l'Espagne.

Avertis par les quelques désillusions qu'avaient connues les équipes de France devancières face à des adversaires réputés plus faibles, les hommes de Vincent Collet n'ont pas longtemps tergiversé. Face à l'Egypte, 46e nation mondiale, ils ont fait preuve d'application en montant progressivement en rythme. Alors que les Égyptiens étouffés dans le jeu intérieur face à une intense défense en étaient réduits à prendre des shoots parfois hasardeux, les Français ont aisément mis leur systèmes en place.

Efficacité offensive

Avec déjà 8 points d'avance à l'issue du premier quart-temps (23-15) et 23 points à la pause (49-26), les coéquipiers d'un excellent Nicolas Batum avaient déjà la victoire en mains. Mais ils n'ont pas pas bradé pour autant la rencontre, travaillant leur collectif et soignant leur jeu offensif, alternant les combinaisons sous le cercle et les tirs ouverts dans lesquels ils se sont d'ailleurs montrés efficaces.

Ils ont poursuivi sur leur lancée avec de la suite dans les idées, en travaillant leur jeu de passes et leur organisation, chacun contribuant à la distribution des points (Lauvergne 12, Pietrus 11, Diot 10, Tillie 10) . De quoi impliquer tout le monde et garder tout le groupe sous pression.

S'il n'y a pas énormément d'enseignements à tirer de cette rencontre, on retiendra  l'application des Bleus, qui ont su garder leur sérénité sans s'enflammer outre-mesure, tout en donnant du temps à leurs joueurs les moins utilisés jusqu'ici.

Déclaration

Vincent Collet (entraîneur de l'équipe de France): "L'état d'esprit était le bon. Même si je n'avais pas de crainte quant à une défaite éventuelle, on aurait pu s'embêter, comme ça a souvent été le cas par le passé. Ils ont été responsables. Je leur avais clairement dit que c'était leur match. Ce qui était important c'était leur sérieux, et je suis content de la façon dont ils l'ont abordé. Ils ont répondu présent et je pense - je l'espère - qu'ils ont pris du plaisir. Parce qu'ils se  sont donné la balle, ils ont gambadé. On a pris de la confiance. On a permis à certains joueurs de se reposer, à d'autres de trouver du rythme, donc c'est une bonne journée.  Maintenant, le gros morceau du menu arrive dans deux jours. La  journée de repos va nous permettre de nous préparer et on va essayer de faire un gros match contre l'ogre espagnol."

Christian Grégoire

Coupe du Monde de Basket