L'équipe de Lattes-Montpellier lors d'un temps-mort
L'équipe de Lattes-Montpellier lors d'un temps-mort | AFP - Stringer / Nadezhda basketball club / Sputnik

EuroCoupe féminine - Lattes-Montpellier laisse le titre s'échapper

Publié le , modifié le

Victorieuses de la finale aller de l'EuroCoupe féminin (75-71), les filles de Lattes-Montpellier ont connu une sévère défaite à domicile lors du match retour à domicile contre Orenbourg (75-57). Pas de sacre européen pour l'équipe française. Malgré les 15pts d'Ornella Bankole, les 10pts et 6rbds d'Endene Miyem, les 7pts et 9rbds de Samantha Whitcomb, les Héraultaises doivent laisser le titre aux Russes, menées par Brionna Jones (21pts, 12rbds) et Erica Wheeler (21pts, 8rbds et 4 passes). Une grande déception pour les joueuses d'Edwige Lawson-Wade.

Le BLMA, champion de France en 2014 et 2016, espérait ouvrir son palmarès européen et succéder à celui de l'Eurocoupe à Bourges (2016) et à Villeneuve-d'Ascq (2015), les deux derniers clubs français à l'avoir gagnée. Mais dans la petite salle (1500 places) pleine à craquer de Lattes, dans la banlieue de la ville, les Montpelliéraines ont été rapidement handicapées par les fautes de Helena Ciak, la meilleure joueuse du match aller et l'une des nombreuses internationales françaises avec Endy Miyem ou Diandra Tchatchouang. Elle est finalement sortie après sa cinquième à huit minutes de la sirène.

Montpellier a été distancé dès le deuxième quart-temps (-10 à la pause) et n'a jamais pu revenir dans le match, malgré les initiatives d'Ornella Bankolé (15 points).  Le club languedocien est tombé sur un adversaire de taille avec Orenbourg, l'une des trois grosses écuries russes avec Ekaterinbourg et Koursk. Il y a trois ans, le club avait été finaliste de l'Euroligue, compétition qu'il a encore disputée cette saison avant d'être reversé en Eurocoupe. Il est porté cette saison par deux fortes joueuses américaines, Brionna Jones et Erica Wheeler (21 points chacune).

"Il n'y a pas photo. Elles nous ont dominées clairement. Je reste sur ma faim parce que j'ai l'impression que nous n'avons pas joué notre basket", a commenté Helena Ciak au micro de RMC Sport.
 

France tv sport francetvsport