Les spectateurs du Rhenus contraints de rester dans la salle au moment des attentats au marché de Noël de Strasbourg le 11 décembre 2018
Les spectateurs du Rhenus contraints de rester dans la salle au moment des attentats au marché de Noël de Strasbourg le 11 décembre 2018 | SIPA - Jean-Francois Badias

Attentats à Strasbourg - La Marseillaise entonnée par les spectateurs du match de basket, bloqués dans le Rhenus

Publié le , modifié le

La fusillade perpétrée sur le marché de Noël de Strasbourg, dans le centre-ville, mardi soir, a contraint la population à se calfeutrer durant plusieurs heures. Au même moment, dans la salle de basket du Rhenus, le club de la SIG de Strasbourg affrontait Ljubljana en Ligue des Champions. Les 5034 spectateurs présents ont donc dû patienter dans l'enceinte sportive, le temps que les autorités autorisent les gens à sortir. Ils ont alors entonné La Marseillaise, dont les paroles à ce moment-là, au vu des événements proches, avaient une portée bien différente.

Ce mercredi matin, l'assaillant est toujours activement recherché à Strasbourg. Cet homme de 29 ans, ficher S, a ouvert le feu avec un pistolet 8mm peu avant 20h00 en trois points du centre historique de Strasbourg. Le bilan est pour l'instant de 3 morts, 13 blessés. 


Suivez l'actualité en direct autour de cette fusillade à Strasbourg sur Franceinfo


La SIG, dans ce match comptant pour la 8e journée de la Ligue des Champions, a remporté sa rencontre (81-73), dans un match, débuté à 20h30, qui a pu aller à son terme malgré les événements. Les spectateurs n'ont pu quitter le Rhénus qu'à partir de 0h40.