Strasbourg Romain Duport
Le Strasbourgeois Romain Duport face au joueur de Kaunas Tadas Klimavicius | AFP - Patrick Hertzog

Strasbourg vient à bout de Kaunas

Publié le , modifié le

Strasbourg entretient un vague espoir de qualification pour le Top 16 en battant Kaunas (77-76) sur un panier miraculeux de Louis Campbell à la dernière seconde, jeudi lors de la 8e journée de l'Euroligue. Avec ce deuxième succès depuis le début de la compétition, les Alsaciens reviennent à une victoire des Lituaniens, qui occupent la quatrième place, la dernière qualificative pour le Top 16.

La SIG n'a cependant pas réussi à reprendre le point average (défaite 64-88  à l'aller) et aura besoin de remporter ses deux derniers matches, sans que le Zalgiris en gagne un, pour se qualifier. La mission tient toutefois quasiment de l'impossible, car les Strasbourgeois se déplaceront lors de leur prochain match au Real Madrid, toujours invaincu cette saison en Euroligue.

Les Alsaciens ont débuté de manière assez catastrophique, encaissant un  11-0 en quatre minutes. Mais ils n'ont pas tardé à réagir, malgré leurs difficultés à mettre Alexis Ajinça en position près du cercle. L'entrée d'un Paul Lacombe plein d'énergie leur a permis de passer un 17-4  aux Lituaniens pour recoller (18-18) à la fin du premier quart-temps. La SIG  est restée au contact jusqu'à la pause, malgré les pertes de balle.

Duport fait son "show"

Trois paniers consécutifs de Romain Duport (12 pts) ont permis aux Strasbourgeois de basculer en tête à la fin du troisième quart-temps, les Lituaniens éprouvant beaucoup de mal à tenir le ballon (20 balles perdues). Le binôme Duport/Ricardo Greer (16 pts, 7 rebonds) a continué à porter Strasbourg, alors que Arturas Milaknis maintenait le Zalgiris en vie par son  adresse extérieure (16 pts à 5 sur 6 à trois points).

L'excellent meneur américain de Kaunas Justin Dentmon, avec deux tirs primés (18 pts), a créé un premier break (64-58, 36e). Mais la SIG s'est accrochée avec Campbell, puis Greer, auteur d'un tir à trois points accompagné d'une faute (68-68, 38e). Dentmon a remis son équipe en tête à deux secondes de la fin sur une pénétration. Mais sur un tir un peu désespéré, avec l'aide de la planche, Campbell a mis les trois points de la victoire.

Gilles Gaillard

Coupe d'Europe de Basket