Jérémy Leloup (Strasbourg) sous la menace de Casey Jacobsen (Bamberg)
Jérémy Leloup | CHRISTOF STACHE / AFP

Strasbourg rate ses débuts en Euroligue

Publié le , modifié le

Strasbourg a pris un premier coup derrière la tête en Euroligue. Lors de la première journée, la SIG s'est inclinée 84-70 sur le parquet de Bamberg malgré les 19 pts d'Alexis Ajinça. Les Alsaciens payent cher leur inexpérience et leur irrégularité face aux métronomes allemands.

Que d'espoirs sur les épaules de Strasbourg et son pivot Alexis Ajinça. Rien d'exceptionnel. Juste un Top 16 après lequel la France court depuis 2007. Sur la lancée d'un Euro dorée, tous les espoirs étaient permis. En moins d'une mi-temps, Bamberg a ramené la SIG et les rêveurs à la réalité. Du haut de leur 2,17 m, Ajinça et Duport avaient pourtant donné quelques sueurs froides aux Allemands de Bamberg. Au terme d'un premier quart maîtrisé, la SIG menait 21-16. De l'agressivité et de l'intensité à bon escient, un vrai niveau d'Euroligue.

Misère à 3 pts

Malheureusement, dès que Strasbourg levait un peu le pied, elle se faisait punir. Et c'est à l'extérieur que cela faisait le plus mal. En pleine euphorie, Bamberg shootait dans tous les sens avec une réussite presque totale (37-28, 16e). Incapable de réagir, la SIG perdait son basket et le match. Pendant ces 10 minutes catastrophiques, elle encaissait un 27-8. 14 pts de retard à la pause (43-29), Strasbourg ne pouvait pas s'en relever. L'une des clés était les tirs à 3 points. Après 20 minutes, la SIG était à 0/7 quand Bamberg était à 50% (6/12).

L'intenable Mr Smith

Bamberg continuait d'appuyer après la pause (55-35). Si le match était perdu, Strasbourg pouvait encore sauver le point-average qui pourrait s'avérer capital face à un concurrent direct. Pour son premier match sous le maillot strasbourgeois, Antoine Diot ramènait un peu son équipe (59-45, 29e) mais les Alsaciens perdaient encore trop de ballons. Sur son nuage, Jamar Smith se chargeait de remettre la SIG sous l'eau (19 pts et 8/9 aux tirs). Au courage, Strasbourg s'accrochait sous la houlette d'un bon Ajinça (76-66, 38e). Mais les 19 pts du pivot alsacien n'étaient pas suffisants. Bamberg donnait un ultime coup de bambou pour s'imposer 84-70. On avait rêvé mieux comme entame. La réception de l'Efes Istanbul la semaine prochaine s'annonce déjà brûlante au Rhénus.

Résultats du groupe B

Mercredi
Bamberg (GER) - Strasbourg (FRA) 84 - 70

Jeudi
Efes Istanbul (TUR) - Milan (ITA)
   
Vendredi
Kaunas (LTU) - Real Madrid (ESP)

Coupe d'Europe de Basket