SIG Istanbul Collet
Vincent Collet n'a pas réussi à trouver la bonne formule face à Efes Istanbul. | EPA/MAXPPP

Strasbourg chute encore en Euroligue

Publié le , modifié le

Deuxième défaite consécutive pour la SIG face à Efes Istanbul (66-76) en Euroligue dans un match passé à courir après le score. Les hommes de Vincent Collet ont beaucoup trop manqué d'adresse devant le panier.

Strasbourg a subi vendredi un deuxième revers d'affilée en Euroligue messieurs de basket, face à l'Efes Istanbul (66-76), mais a montré un visage plus conquérant et porteur d'espoirs que lors de son premier match. Bien mal partis dans cette rencontre, les Alsaciens n'ont jamais lâché le morceau, contre une équipe turque considérée comme le deuxième poids lourd de ce groupe B, derrière le Real Madrid. Malgré cette défaite, les vice-champions de France ont correctement préparé leur prochain déplacement jeudi à Kaunas, qui aura une importance bien supérieure encore. L'équipe lituanienne est l'une de celles qu'ils devront reléguer derrière eux pour avoir une chance d'atteindre le Top 16.

Ajinça était pourtant chaud

Battus à Bamberg (84-70) lors de la première journée, les Strasbourgeois ont eu du mal à trouver le bon rythme. Leur manque d'intensité défensive et leurs erreurs de timing en attaque ont permis aux Turcs de très vite prendre les devants. Après seulement 13 minutes, la situation était déjà inquiétante pour la SIG, incapable de servir Alexis Ajinça en attaque et dépassée dans tous les autres secteurs, avec des joueurs américains encore plutôt décevants. Avec un cinq rajeuni et plus agressif, les Alsaciens sont toutefois parvenus à revenir dans le match. Trois tirs primés successifs de Jérémy  Leloup, par deux fois, et Ricardo Greer les ont ramenés à portée de fusil des Stambouliotes (25-31, 16e). Mais après ces quelques minutes de flottement, Efes a vite réenclenché la marche avant, avec un Scotty Hopson impressionnant par ses qualités physiques (20 points, 6 rebonds, 5 interceptions), pour basculer nettement devant à la pause (43-29).

Contrairement au match à Bamberg, les Alsaciens ne se sont cependant pas démobilisés. Un bon passage offensif de Jérémy Leloup, très adroit (13 points), et Alexis Ajinça (18 pts, 9 rds) ont permis à la SIG d'accrocher une nouvelle fois le wagon (43-50, 27e). Volontaires et solidaires, les Strasbourgeois ont continué à faire la course derrière, se rapprochant une nouvelle fois à six minutes de la fin (53-59). Un dunk d'Ajinça accompagné d'une faute leur a même permis de vraiment y croire à la 38e minute (64-67). Mais Zoran Planinic (15 points) a profité d'un petit instant de déconcentration pour placer un tir primé sur l'action suivante. Après deux tirs à trois points pris un peu hâtivement par Louis Campbell, les Français ont fini par définitivement lâcher prise.

Coupe d'Europe de Basket