Sergii Gladyr Nanterre
Sergii Gladyr (Nanterre) | FRANCK FIFE / AFP

Nanterre s'impose au courage

Publié le , modifié le

Nanterre s'est imposé dans la douleur, mais avec du coeur, devant les Italiens de Cantu (88-84 après deux prolongations) mardi pour sa première journée d'Eurocoupe, compétition dans laquelle les champions de France ont été reversés après leur élimination en Euroligue.

La JSF a longtemps joué avec le feu, face à des Italiens en réussite, mais ne s'est jamais désuni. Nanterre a aussi pu compter sur le retour réussi de l'Ukrainien Sergey Gladyr, auteur de 30 points, particulièrement précieux dans cette rencontre très accrochée. Les hommes de Donnadieu, qui accuse une usure physique certaine, après de nombreuses joutes européenne très compliquées, ont souvent été au bord de la rupture. Mais ils ont puisé dans leur orgueil et dans leur envie de continuer la magie de leur aventure pour aller chercher la victoire dans la deuxième prolongation.

Les hommes de Nanterre ont ainsi peiné dans le quatrième quart pour préserver  leurs résultats, s'exposant, par manque d'efficacité, au retour des Italiens (63-63). A l'issue de cinq minutes de jeu supplémentaires, aucune des deux équipes  n'a cédé, DeShaun Thomas égalisant grâce à deux lancers francs (71-71). Nanterre a remis un coup de collier, notamment par l'intermédiaire de Kevin Lisch, de retour lui aussi à la compétition après une longue blessure, pour s'adjuger son premier succès dans cette compétition.

Christian Grégoire

Coupe d'Europe de Basket