Nanterre retrouve Kiev à Kaunas

Nanterre retrouve Kiev à Kaunas

Publié le , modifié le

Incertain en raison de la situation politique en Ukraine, le 8e de finale aller de l'Eurocup entre Nanterre et Kiev aura finalement lieu mardi à Kaunas en Lituanie. Les Franciliens ont une belle carte à jouer face à un adversaire qu'ils ont déjà dominé en Euroligue cette saison.

Nanterre n'en a pas encore fini avec l'Europe. Eliminée de l'Euroligue malgré une belle campagne et reversée en Eurocoupe, la JSF poursuit son aventure continentale avec le même appétit. La faim résonne dans les carcasses nanterriennes à mesure que le final four se rapproche. L'occasion est belle pour les Verts de reprendre son pied et une bonne dose de confiance même si l'énergie que demande cette compétition hypothèque leur avenir dans la course aux playoffs de Pro A.

Repli à Kaunas

Le 8e de finale aller face à Kiev ne manque pas de saveur mais la question de son bon déroulement s'est longtemps posée. A cause de la situation très tendue en Ukraine, la sécurité n'était garantie. En urgence, une solution de repli a été trouvée puisque le match se jouera en Lituanie, dans la Žalgirio Arena de Kaunas. Un coup dur pour le Budivelnik tant l'avantage de jouer dans sa salle est important. En Euroligue, Kiev avait notamment dominé Nanterre 97-87. Pour soutenir les Ukrainiens, Kaunas a invité ses 4.000 invités, ce qui devrait faire du bruit.

Point-average

Prévenue dimanche, la JSF va elle aussi devoir s'adapter à la situation mais ça ne lui fait pas peur. Depuis quelques semaines, le champion de France affiche une meilleure mine sur le parquet comme en témoigne sa finale à la dernière Leaders Cup. Samedi, Nanterre a préparé au mieux ce duel européen en s'imposant dans sa salle face à Nancy (80-69). A Kaunas, Nanterre doit surtout éviter une large défaite pour s'offrir une possible qualification au retour à la Halle Carpentier. A l'automne dernier, Kiev n'avait pas existé dans le hangar parisien (80-61). Une base de travail solide pour Pascal Donnadieu et ses joueurs.

Xavier Richard @littletwitman