Nanterre joie collective
La joie de la JSF Nanterre | FRANCK FIFE / AFP

Nanterre enchaîne en Eurocoupe

Publié le , modifié le

Nanterre a enchaîné mercredi chez les Turcs de Karsiyaka une deuxième victoire (84-79) en deux journées du deuxième tour d'Eurocoupe messieurs de basket-ball, qui le place en bonne place en vue d'une qualification pour les huitièmes de finale. En revanche, Gravelines et Strasbourg sont, eux, toujours bredouilles après leurs défaites respectives à Ankara (71-68) et contre les Russes de Youjne (78-72).

Après son succès remarqué sur Cantu au bout de deux prolongations, Nanterre a été solide à Izmir pour consolider sa place en tête du groupe I aux côtés des Allemands d'Ulm que la JSF recevra mardi prochain. Avec une remarquable adresse à trois points de Trenton Meacham (5 sur 7, 28 points au total) et Deshaun Thomas (4 sur 5, 17 points), les champions de France ont fait la course en tête quasiment tout le match, non sans se faire une petite frayeur en troisième quart-temps en voyant les Turcs réduire leur écart de 14 points à 5 points.  Mais malgré Esteban Batista (24 points) et Dixon Bobby (21 points), les Alto-Séquanais ont maintenu leur avance.

Le BCM Gravelines n'a, lui, pas connu la même réussite à trois points. Avec un maigre 22,9% de réussite à longue distance, les Nordistes n'ont pu rivaliser à Ankara. Des tirs primés de Kristaps Valters (10 points, 3 sur 5 à trois points) et Clay Tucker (13 points, 3 sur 6 à trois points) ont notamment permis aux Turcs de faire la différence en fin de match. Les Maritimes s'en sont remis aux 17 points de Marcus Lewis et les 16 de Steven Gray qui se sont finalement avérés insuffisants. Ils pointent à la toute dernière place du groupe J, comme Strasbourg dans son groupe N. Les Alsaciens ont explosé dans leur salle du Rhenus. Confortablement en tête à la pause (41-27), ils ont dilapidé leur avance en encaissant de sévères 25-13 et 26-18 dans les deux périodes suivantes. Les 25 points de l'ancien joueur de Nancy et Vichy, Jamal Shuler, leur ont  été fatals.

AFP

Coupe d'Europe de Basket