L'Olympiakos, le CSKA et le Real se positionnent

Publié le , modifié le

L'Olympiakos Le Pirée, tenant du titre, le CSKA Moscou, finaliste sortant, et le Real Madrid se sont montrés intraitables vendredi lors du deuxième match des quarts de finale de l'Euroligue messieurs de basket. Ces trois équipes mènent leur série 2 à 0 et seront difficiles à déloger. Le dernier quart entre Barcelone et le Panathinaïkos Athènes, dont le match N.2 a eu lieu jeudi, est plus incertain, ces deux équipes étant à égalité (1-1).

L'Olympiakos, difficile vainqueur du premier match face à l'Efes Istanbul  (67-62), a éprouvé moins de mal cette fois-ci (71-53).  La défense grecque a étouffé les Turcs, qui se sont montrés remarquablement  maladroits à trois points (2 sur 15).

Causeur encore au rendez-vous

Pour Vitoria aussi, confronté au CSKA, la mission s'annonce difficile. Les Espagnols ont explosé dans ce match (68-90). Les Russes tournent à 89,5 points de moyenne sur les deux premières rencontres. Le trio Nenad Krstic, Zoran Erceg et Sasha Kaun (16 points chacun) s'est  montré bien trop costaud pour les Basques. Le Français Fabien Causeur s'est une nouvelle fois bien défendu (12 points) pour Vitoria.

Le Real, qui n'avait fait qu'une bouchée du Maccabi Tel-Aviv lors du  premier match (79-53), a encore été largement dominateur (75-63). Sergio Llull (26 points) a été l'homme de la soirée pour les Madrilènes.

Christian Grégoire

Coupe d'Europe de Basket