Limoges-Maccabi Tel Aviv
Limoges-Macabi Tel Aviv | AFP-Pascal Lachenaud

Limoges était tout près....

Publié le , modifié le

Limoges s'est une nouvelle fois incliné jeudi en Euroligue, mais après avoir opposé une très belle résistance au Maccabi Tel Aviv, champion d'Europe en titre, qui l'a emporté (79-73) au terme d'un match à rebondissements très rythmé. Il a peut-être manqué parfois au CSP un brin de réussite et de la lucidité pour parvenir à s'imposer. Avec une seule victoire pour cinq défaites, la situation dans ce groupe B d'Euroligue devient très compliquée pour les champions de France, et la qualification s'est peut-être éloignée face au Maccabi.

Limoges va sans doute regretter d'avoir traversé quelques trous d'air dans cette partie, après avoir pourtant bien débuté malgré quelques déchets dus à un excès de précipitation. Menant 21-19 après le premier quart-temps, la machine limougeaude s'est ensuite emballée, et a eu bien du mal à contrôler son mécanisme et ses systèmes. Malgré Boungou Colo et Westernann, tenant le gouvernail autant qu'ils le pouvaient, les hommes de Dupraz ont un perdu le fil du match, poussés dans leurs retranchements par un excellent collectif israélien. Irrémédiablement, le CSP perdait du terrain, le Maccabi utilisant à merveille tous les ballons récupérés, avec notamment Landesberg (22 pts), et l'excellent Ohayon (11 pts). L'écart restait encore raisonnable à la pause (42-35) mais il allait rapidement gonfler, pour atteindre +18 alors que les Limougeauds fébriles subissaient les rebonds et les impacts. Et puis il y eut la dernière minute du troisième quart-temps, deux éclairs dans Beaublanc en fusion signés Westermann (16 pts).!

Un final à suspense

D'abord ce fut, un magnifique shoot à trois points en sortie d'écran puis dans le mouvement, au buzzer, un panier depuis sa propre ligne de raquette. Le CSP se sentit alors pousser des ailes. Il allait donner beaucoup de fil à retordre aux champions d'Europe dans un quatrième quart-temps haletant, en refaisant d'abord son retard puis en reprenant les devants (68-67, 38e minute). Mais la dépense d'énergie, la fatigue, les ballons perdus et le manque d'efficacité aux lancers-francs (11-16), avec autant de points laissés en route, ont eu raison de la furia des Limougeauds, alors qu'en face, méthodiquement et avec expérience, le Maccabi, qui n'a plus perdu devant un club français depuis 15 ans, capitalisait pour finalement se mettre hors d'atteinte et remporter un succès précieux qui le place en position favorable pour le Top 16.

Ce qui n'est pas le cas de Limoges, toujours hors des places qualificatives, qui n'a pas pu profiter de la défaite de son concurrent direct, l'Alba Berlin, étrillé par le CSKA Moscou (95-66). Limoges voulait faire déjouer le Maccabi pour avoir une chance de le surprendre. Il 'a su le faire mais pas de façon suffisamment intense, sur tout le match, pour que ce soit payant. La magie de Beaublanc n'a pas suffi. Désormais le CSP va devoir encore davantage batailler pour espérer.

Christian Grégoire

Coupe d'Europe de Basket