Rodriguez Real Pargo Maccabi Tel-Aviz
Rodriguez (Real Madrid) tente d'échapper à Pargo (Maccabi Tel-Aviz) | JACK GUEZ / AFP

Le Real chute à Tel-Aviv en Euroligue

Publié le , modifié le

Le Real Madrid a perdu à Tel-Aviv son invincibilité dans le Top 16 de l'Euroligue contre le Maccabi, tenant du titre (90-86). La revanche de la finale 2014 (98-86 après prolongation) a tourné une nouvelle fois en faveur du club israélien qui a pris l'avantage dans le dernier quart-temps.

Felipe Reyes s'est démené (20 points, 11 rebonds) mais le Maccabi, sous la  conduite de son meneur Jeremy Pargo (11 points et surtout 9 passes décisives),  a enlevé sa quatrième victoire et a rejoint son adversaire du soir en tête du  classement du groupe E. En bas de tableau, l'Etoile Rouge Belgrade a enlevé son premier succès aux  dépens des Allemands de l'Alba Berlin (86-69). Son pivot géant, Boban  Marjanovic (2,22 m), a justifié son rang de N.1 aux rebonds de la compétition  (12 prises cette fois). Dans le groupe F, le CSKA Moscou est parvenu à rester invaincu au contraire  de l'Olympiakos. Mais le couperet est passé tout près des Moscovites, poussés  contre toute attente à la prolongation par leurs compatriotes de Nijni Novgorod  (103-95).

A l'opposé de sa facile victoire de décembre dernier en Championnat  (59-84), l'équipe menée par Milos Teodosic (25 points) s'est fait rejoindre à  la fin du temps réglementaire. Dans le camp adverse, Taylor Rochestie a  multiplié les passes décisives (9) avant que le club-phare de la Russie impose  sa loi. L'Olympiakos, en revanche, s'est incliné à Istanbul contre Efes (84-70). Ce  match devenu un classique (11 rencontres ces trois dernières saisons) a été  fatal en seconde mi-temps aux Grecs dont la ligne arrière a été muselée à  l'exemple de Vassilis Spanoulis (2 points). Dans le dernier match du groupe, les Espagnols de Vitoria ont remporté leur  deuxième succès dans le Top 16 aux dépens de Milan (102-83), battu pour la  quatrième fois.

AFP