Dimitris Diamantidis
Dimitris Diamantidis (Panathinaïkos) | ANGELOS TZORTZINIS / AFP

Le Panathinaïkos flagelle le Fenerbahçe

Publié le , modifié le

Le Panathinaïkos Athènes a fait exploser le Fenerbahçe Istanbul (91-73), qui a concédé là sa première défaite de la saison, dans le match le plus attendu de la troisième journée de l'Euroligue.

La Pana (groupe C), surpris la semaine dernière au Bayern Munich (75-81), a  rappelé qu'il restait l'une des meilleures équipes du continent. Dimitris Diamantidis a aussi démontré qu'il fallait toujours compter sur  lui. Le meneur grec est devenu le premier joueur à dépasser les 1.000 passes  décisives en carrière en Euroligue. Il en a réussi 10 face aux Turcs, qui ont notamment profité à A.J.  Slaughter (23 points). Les Athéniens ont été exceptionnels d'adresse à trois  points (18 sur 26, soit 69%). Dans le groupe B, le Maccabi Tel-Aviv s'est bien repris après sa défaite au  CSKA Moscou (80-99). Le champion d'Europe en titre a maîtrisé (84-69) l'Alba  Berlin, toujours en quête d'un premier succès. Les Israéliens ont fait parler leur jeu collectif et leur adresse, avec un  Brian Randle impeccable (25 pts, 5 rebonds).

Le Real Madrid n'a connu aucun problème face à Nijni Novgorod (112-83),  obtenant sa troisième victoire de la saison dans le groupe A. L'arrière américain du Real Jaycee Carroll s'est révélé absolument  inarrêtable (32 pts en 21 minutes, à 7 sur 9 à trois points). L'Efes Istanbul, invaincu jusque-là, a en revanche commis son premier faux  pas, à domicile face aux Lituaniens de Kaunas (62-65). L'étonnant Edgaras Ulanovas, qui n'avait inscrit que 2 points sur les deux  premiers matches, a porté le Zalgiris Kaunas avec 19 points et 7 rebonds. Nenad Krstic (22 pts, 5 rds) a été trop isolé du côté de l'Efes, aucun de  ses partenaires ne dépassant les 8 points.

Kazan, battu de peu (75-76) sur son parquet par le Real la semaine  dernière, a signé sa première victoire, devant Sassari (85-62), la seule équipe  à ne compter aucun succès dans cette poule A. Les Russes se sont appuyés sur une attaque très équilibrée (6 joueurs entre  10 et 14 points), et Sassari n'a pas inscrit le moindre point dans les 8  dernières minutes, encaissant un 19-0. Valence, vainqueur de l'Eurocoupe en 2014, a concédé son troisième revers  dans le groupe D, à l'Etoile Rouge Belgrade (63-76). Les Espagnols ont souffert  dans le secteur intérieur face à Boban Marjanovic (16 pts, 9 rds).

AFP