Dimitris Diamantidis (Panathinaïkos Athènes)
Dimitris Diamantidis (Panathinaïkos Athènes) | JOSEP LAGO / AFP

Le Pana revient à hauteur du Barça

Publié le , modifié le

Dimitris Diamantidis, auteur d'un panier à trois points à huit secondes de la fin, a permis au Panathinaïkos d'égaliser face à Barcelone dans leur série des quarts de finale de l'Euroligue de basket en s'imposant 66-65 lors du match 2 en Catalogne jeudi soir.

Après un premier duel remporté 72-70 après prolongation mardi, ce deuxième  thriller a confirmé tout le potentiel d'une opposition culte entre deux des  équipes les plus passionnantes du continent. La partie a encore été irrespirable, un nouveau chassé-croisé permanent, où  tout s'est joué dans la dernière minute. Barcelone était bien placé lorsque  Juan Carlos Navarro (20 points) a pris place sur la ligne des lancers francs à  vingt secondes du terme alors que les Catalans menaient d'un point 64-63. Mais la star des Blaugrana, bouche en sang, n'a converti qu'un seul de ses  deux lancers, plaçant son équipe sous la menace d'un panier primé qui allait  venir immanquablement des mains de Diamantidis.

Spécialiste du genre, le meneur grec, qui avait crucifié de la même manière  l'équipe de France en demi-finales de l'Euro-2005, a pris les choses en main,  gardé le ballon pendant quelques secondes et fait un pas en arrière avant  d'enclencher son tir qui trouvait la ficelle à huit secondes du terme. Deux tentatives désespérées de Navarro et Sarunas Jacikevicus plus tard, le  Pana tenait sa revanche et se trouvait en position favorable avant les deux  prochains matches à Athènes où les Grecs ont désormais l'occasion de remporter  la série 3-1, comme il y a deux ans, déjà en quarts de finale.

AFP

Coupe d'Europe de Basket