Le Maccabi champion d'Europe !

Le Maccabi champion d'Europe !

Publié le , modifié le

Après avoir déjà créé la surprise en demi-finale face au CSKA, le Maccabi Tel-Aviv a fait chavirer le monde du basket européen en dominant le Real Madrid (98-86) lors d’une finale de l’Euroligue de grande qualité. Les deux équipes ont dû en découdre en prolongation, une première pour une finale dans cette compétition. Il s'agit du sixième titre continental pour le Maccabi. Pourtant favori, le club merengue rate une deuxième finale de suite.

Après avoir créé la sensation en demi-finales en arrachant la victoire face au CSKA, les joueurs du Maccabi espéraient bien surfer sur la vague du succès. Mais en face, se présentait le véritable rouleau compresseur madrilène. Lors de ses déclarations d’avant –match, Pablo Laso avait toutefois préféré jouer la carte de la prudence face à une équipe qu’il avait déjà battu par deux fois lors du Top 16 (74-68 à Madrid, 77-76 en Israël). La méfiance était de mise.

Dès le premier quart temps, les vedettes du Real que sont Rudy Fernandez, Sergio Llull, Felipe Reyes ou encore Sergio Rodriguez ont eu du mal à creuser l’écart face aux redoutables joueurs israéliens. Le score est resté serré du début de la rencontre à la pause, mais toujours, les Espagnols ont gardé le contrôle du match, avec un énorme Rudy Fernandez, auteur de 13 points avant le début du troisième quart temps.

La première prolongation en finale

Mais les joueurs du Maccabi qui pouvaient compter sur Devin Smith, prenaient l’ascendant à l’entame (40-41). Peu en réussite, Llull étaient comme d’autres Madrilènes, asphyxié par le travail défensif des joueurs de Tel Aviv. Mais au Real, quand une star ne brille pas, il y en a toujours une autre pour illuminer une rencontre à l’instar de Tremmell Darden. Et l’avantage du Maccabi n’aura duré qu’à peine une minute, mais des joueurs tels que Hickman permettaient de recoller une fois encore et même de reprendre l’avantage.

Le troisième quart temps partait sur le même rythme que les trois précédents. La salle était surchauffée, et le Maccabi pressait toujours. Davis Blu et Tyrese Rice haussaient le ton et assuraient le spectacle. Avec déjà 17 rebonds offensifs, les joueurs du Maccabi en imposaient. A une minute de la fin, l’équipe israélienne menait de quatre points (69-73). Les supporteurs du Maccabi y croyaient dur comme fer, d’autant que les deux équipes devaient en découdre en prolongation, la toute première pour une finale de l’Euroligue. Et cette fois, les Madrilènes ont cédé à la pression. Il avait été l'homme du match face au CSKA en demie, Tyrese Rice a une fois encore lourdement pesé en terminant meilleur scoreur de cette rencontre avec 26 points. Le Maccabi pouvait triompher (98-86) en signant cet exploit retentissant face à la Maison Blanche, qui perdait une finale pour la deuxième fois d'affilée.

Romain Bonte