Euroligue Vitoria 032011
La joie des joueurs de Vitoria | AFP - Rafa Rivas

La révolte de l'Efes Istanbul et de Vitoria

Publié le , modifié le

Vitoria, absolument euphorique face au CSKA Moscou (93-72), et l'Efes Istanbul se sont rebellés mercredi lors du troisième match des quarts de finale de l'Euroligue messieurs de basket-ball et restent en course pour la qualification. Les Espagnols et les Turcs, qui ont dominé (83-72) l'Olympiakos Le Pirée, tenant du titre, ne sont plus menés que 2 à 1 dans cette série. Aucune équipe ne s'est encore imposée à l'extérieur. Pour l'heure, le seul club déjà qualifié pour le Final Four, qui aura lieu du 10 au 12 mai à Londres, est le Real Madrid, victorieux mardi au Maccabi Tel-Aviv (69-57).

Vitoria, en état de grâce pendant 30 minutes, a fait imploser le CSKA,  finaliste l'an passé. Extrêmement fluides dans tous leurs mouvements, les  Basques ont bénéficié du gros match des frères Nemanja et Milko Bjelica  (respectivement 13 points, 7 rebonds, et 15 pts, 3 rebonds).   Les Français Thomas Heurtel (21 pts, dont 5 sur 6 à trois points et trois  tirs primés dans la dernière minute) et Fabien Causeur (5 pts, 4 rds, 3 passes  décisives) ont été au diapason de leur équipe.

L'Efes a été moins dominateur, mais n'a pas vraiment été mis en danger non  plus par l'Olympiakos. Les Turcs ont creusé l'écart lors d'un troisième  quart-temps prolifique. Jordan Farmar (17 pts, 5 pds) a bien guidé les siens. La star de  l'Olympiakos Vassilis Spanoulis est passé au travers avec 4 points, à 0 sur 5 à  trois points.

Christian Grégoire

Coupe d'Europe de Basket