Jamar Smith Limoges Malaga
Jamar Smith a porté la révolte des Limougeauds contre Malaga. | PASCAL LACHENAUD / AFP

Euroligue: Mathématiquement, le CSP Limoges vit encore

Publié le , modifié le

Pas vraiment maître de son destin avant cette 8e journée d'Euroligue, Limoges s'est battu avec le coeur jeudi en l'emportant sur Malaga (67-64). Le CSP n'a pas encore dit adieu au Top 16. Tout du moins, rien n'est encore fait mathématiquement pour les Limogeauds.

Le CSP a gagné le droit d'y croire. Croire à ce Top 16. Mais plus que cet espoir de qualification, les Limogeauds ont rendu fier le public de Beaublanc. Déjà défaits à six reprises en sept matches, les protégés de Jean-Marc Dupraz ont mis du coeur à l'ouvrage pour renverser Malaga (67-64). Le CSP, mené de 13 points à la pause, s'est révolté en seconde période pour s'éviter une sortie prématurée. Mais il faudra pour continuer à y croire battre l'Alba Berlin dans une semaine à Beaublanc, puis aller chercher un exploit au CSKA Moscou lors de la dernière journée.

Totalement hors du coup en première période (21 points inscrits), Limoges a enflammé sa salle dès son retour sur le parquet en réalisant un retour aussi sensationnel qu'inattendu. Les sifflets à Beaublanc ont laissé progressivement place aux encouragements, puis à l'explosion de joie en revenant à 41-41 grâce à la hargne de Jamar Smith (18 points), entre autres. Profitant de l'incroyable maladresse des Espagnols sur le cercle (7 sur 31 à trois points), les champions de France sont passés devant sur un tir primé de Smith (58-56) en fin de troisième quart-temps. Les Limogeauds, bousculés dans les deux dernières minutes par une équipe de Malaga trop peu adroite, ont conservé la main. De quoi leur laisser un brin d'espoir pour la suite...

Coupe d'Europe de Basket