Ricardo Greer (Strasbourg-Bamberg)
Ricardo Greer a réussit son meilleur match de la saison | FREDERICK FLORIN - AFP

Euroleague: Strasbourg domine Bamberg

Publié le , modifié le

Première victoire de la saison d'Euroleague pour Strasbourg sur Bamberg (83-72). Les joueurs de Vincent Collet ont fait l'écart dans la troisième quart-temps. Ce succès met fin à une série noire pour la SIG et entretient un (très) mince espoir d'accession au Top 16.

L’aventure strasbourgeoise en Euroleague ressemble à un long chemin de croix. Et la rencontre face à Bamberg devait servir à sauver l’honneur. Chose faite grâce à cette victoire (83-72)obtenue au forceps face à un adversaire accrocheur. Sous la houlette d'un duo Ajinca-Greer excellent et auteur de 37 points au total.

Pour une fois, Strasbourg ne se tire pas une balle dans le pied et réussit son entame de match. Non c’est plutôt en second quart-temps que les Alsaciens vont se faire des frayeurs. Les pertes de balles s’enchainent et le Brose Baskets en profite pour prendre l’avantage.

Ajinca dominateur

Heureusement pour la SIG, les Allemands sont imprécis aux shoots (13/41 à la mi-temps dont 3/12 à trois points), ce qui permet aux joueurs de Vincent Collet de rester dans le sillage d’un duo Ajinca-Greer qui aura inscrit plus de la moitié des points de son équipe à la mi-temps (11 points pour Greer, 8 pour Ajinca). Grâce à un panier à trois points de Louis Campbell dans les dernièers secondes, Vincent Collet et ses hommes rentrent aux vestiaires à égalité 37-37. Un bon point psychologique alors que Strasbourg a plusieurs fois été à la limite de décrocher dans ces vingt premières minutes de jeu. Côté allemand, le collectif prime malgré le manque d’adresse puisque quatre joueurs ont déjà inscrit cinq points ou plus et 10 des 11 hommes qui ont foulé le parquet ont ouvert leur compteur.

Fin de série

Le retour des vestiaires voit les deux équipes se rendre coup pour coup. Il faut attendre la moitié du troisième quart pour voir Strasbourg faire un petit écart (47-43), notamment grâce à un Alexis Ajinca dominateur. Le meilleur marqueur de cette Euroleague règne dans la raquette et s’en va scotcher un dunk monstrueux sur la défense allemande pour marquer son territoire. La bonne série se poursuit et Strasbourg enregistre son plus gros écart du match (+15, 28’).

Le dernier quart ne constitue qu'une attente de la délivrance pour la SIG. Vincent Collet ne diminue cependant pas la pression sur ses joueurs. Le coach de l'équipe de France a conscience que cette victoire, si elle fera assurément du bien à ses joueurs vu la série actuelle, doit être acquise en restant sérieux jusqu'au bout. Face à l'adversaire le plus abordable du groupe, la SIG n'avait pas le droit à l'erreur. Grâce à cette victoire 83-72, les Strasbourgeois conservent une infime chance d'accéder au Top 16. Mais pour cela il faudra aligner les exploits sur les quatre derniers matches restants.

Coupe d'Europe de Basket