Euroleague: Le Real Madrid facile

Publié le , modifié le

L'Olympiakos, tenant du titre, le Real Madrid, finaliste la saison passée et le Fenerbahçe continuent de mener un train d'enfer en Euroligue, chacun ayant engrangé une sixième victoire, vendredi lors de la 6e journée.

Dans le groupe B, les Madrilènes ont atomisé les Lituaniens de Kaunas  (95-67), avec Rudy Fernandez à la baguette (16 points, 3 rebonds et 7 passes  décisives) et un Nikola Mirotic performant lui aussi (17 points). Le Fenerbahçe, leader du groupe A, n'a pas eu trop de difficultés à  disposer (84-68) des Ukraniens du Budivelnik Kiev malgré un réveil de ces  derniers en deuxième mi-temps. Meilleur marqueur de l'Euroligue, l'arrière  croate de l'équipe turque, Bojan Bogdanovic, a fait honneur à son statut avec  20 points marqués. L'Olympiakos Le Pirée a lui eu plus de mal à Malaga. Mené 65-62 à la fin du  troisième quart temps, le champion en titre a accéléré dans le dernier acte  pour prendre le meilleur sur les Espagnols (82-74). La star du club grec  Vassilis Spanoulis a brillé avec 21 points marqués (dont 4/6 aux tirs primés).

Leader lui aussi de son groupe (le D), le Lokomotiv Kouban a signé sa  quatrième victoire en s'imposant assez difficilement à domicile face à l'Etoile  rouge de Belgrade (79-72), grâce à 16 points de Derrick Brown. Du côté des "petits" de la compétition, Strasbourg a mis fin à une bien  mauvaise série en empochant son premier succès contre les Allemands de Bamberg  (83-72), grâce à une excellente prestation de l'ailier Ricardo Greer (21  points). Le club français était le seul de l'Euroligue à ne pas avoir enregistré de  victoire avant cette 6e journée. Dans ce groupe B, les Milanais, bien emmenés  par Keith Langford (22 points), ont eux réussi une très bonne opération en  disposant d'un sérieux rival, l'Efes Istanbul (77-73).

AFP

Coupe d'Europe de Basket