Blake Griffin
La star des Clippers, Blake Griffin, face aux Mavs Nowitzki et Marion | REUTERS - MIKE STONE

Coup d'arrêt pour les Bulls, les Mavs et le Thunder

Publié le , modifié le

Pour la première fois en 86 matches, Chicago a enregistré deux défaites consécutives. Deux jours après la défaite à Oklahoma City, c'est Houston qui s'est imposé chez les Bulls (99-93) malgré 15pts et 9rbds de Noah. Et le Thunder a connu la même désillusion à la maison en s'inclinant contre Memphis (94-88). Pour la première fois depuis 1992, les Clippers viennent d'enregistrer 6 victoires d'affilée, en allant s'imposer qui plus est chez le champion, Dallas (94-75).

"Cela va contribuer à doper notre confiance", s'est enthousiasmé Caron Butler, victorieux avec son équipe des Clippers sur le terrain de Dallas (94-75). Sur le terrain du champion en titre, l'équipe de Los Angeles a confirmé qu'elle vivait une saison de rêve, enchaînant pour la première fois depuis 1992 six victoires consécutives, pour amener son total à 32 victoires pour 21 défaites. Avec un Randy Foye des grands soirs, qui s'est permis d'établir un record pour cette franchise avec la bagatelle de 8 tirs à 3pts rentrés, pour un total de 28 points, les visiteurs sont repartis en vainqueur de cet American Airlines Center pour la première fois en 10 matches. Leur derniers succès remontait au mois d'avril 2006. Dans un tel soir de fête, Blake Griffin ne pouvait être absent, compilant 16 rebonds et 15 pts, alors que Chris Paul jouait les pourvoyeurs avec 10 passes, 5rbds et 8pts. Sans Odom no Kidd, tous deux souffrants, Dallas s'incline pour la deuxième fois en trois matches contre cette formation. Une bonne claque dans la raquette (49 rebonds contre 38), deux joueurs au-dessus de 8 points (Nowitzki 19pts ; Terry 15pts), les Mavs n'ont pas tenu le choc et demeurent à distance des Clippers dans la Conférence Ouest. A noter les 7pts de Rodrigue Beaubois et les 2pts de Ian Mahinmi.

La soirée n'a pas été douce non plus pour le leader de la Conférence Est, Chicago, vaincu à domicile par Houston (99-93). Après le revers à Oklahoma City, les coéquipiers de Joakim Noah (15pts, 9rbds) ont enregistré une deuxième défaite consécutive, ce qui ne leur était plus arrivé lors des 86 derniers matches. Il faut remonter à février 2011 pour trouver trace de deux chutes de suite de cette formation, qui menait pourtant de 11 points à la pause et de 13 au milieu du 3e quart-temps. Avec Dragic (21pts, 5 passes), Scola (18pts, 12rbds, 6 passes) ou encore Camby (12pts, 11rbds), les Rockets ont su renverser la vapeur pour décrocher cette belle victoire. L'absence de Derrick Rose a pesé dans les débats, malgré les 24pts et 7rbds de Deng et les 16pts, 13rbds et 7 passes de Boozer. 

Double-double pour Batum

Ca n'a pas été mieux pour Oklahoma City, victime des Grizzlies (94-88) dans sa propre salle. "Nous n'avons pas fait courir le ballon comme nous aurions aimé. Ils nous ont obligé à jouer sur un demi-terrain. Nous pouvons leur rendre hommage d'avoir mis la main sur nous et d'avoir imposé leur physique", constatait Scott Brooks, le coach du Thunder. Avec un panier à 3pts de Mayo (22pts, meilleur marqueur du match) à 17 secondes du terme du match, Memphis a conquis sa 29e victoire de la saison, Speights frôlant le double-double (13rbds, 9prs). 

Cela n'a pas été le cas de Nicolas Batum, auteur d'un beau double-double avec 16pts et 10 rebonds, qui n'a pas pu éviter la défaite de Portland à domicile contre Utah (102-97) malgré les 33pts de Matthews et les 27pts et 7 rebonds d'Aldridge. Belle production pour Kevin Séraphin, dans le cinq majeur de Washington, avec 15pts et 3rbds en 33 minutes.

Résultats de la nuit

Washington - Milwaukee 98-112
Chicago - Houston 93-99
Oklahoma City - Memphis 88-94
Dallas - LA Clippers 75-94
Sacramento - Minnesota 116-108
Portland - Utah 97-102