Coup d'arrêt pour l'équipe de Parker

Publié le , modifié le

Le Orlando Magic a mis fin à une série de quatre défaites d'affilée en dominant les Spurs de Tony Parker 123-101. La franchise de Floride retrouve le chemin de la victoire mais elle interrompt au passage une série de 10 succès consécutifs de la part des Texans. Le Magic peut s'estimer d'autant plus satisfait que cela constitue seulement sa deuxième victoire face à San Antonio en 10 confrontations.

Tony Parker, auteur de 16 points, a été le meilleur marqueur de San Antonio, mais cela fut insuffisant pour les Spurs qui ont concédé chez le Magic (123-101) leur 4e revers de la saison et vu leur belle série de victoires consécutives s'arrêter à dix. Comme à son habitude, le meneur français a démarré pied au plancher, inscrivant 13 de ses 16 points dans le premier quart-temps. Et s'il est au final crédité d'un bon pourcentage aux tirs (7/12), Parker fut bien moins présent par la suite, ne pesant guère sur le jeu des siens avec seulement 3 passes décisives, le tout en 25 minutes.

Cette défaite de 22 points est la plus lourde concédée jusqu'à présent par la franchise texane qui reste toutefois la meilleure équipe de la saison régulière avec désormais 25 succès en 29 matches. Orlando, grâce aux 29 points et 14 rebonds de son pivot vedette Dwight Howard, à l'ailier Brandon Bass et à l'arrière J.J. Reddick (17 points chacun), enregistre sa 17e victoire (contre 12 revers). Le Magic a notamment pu compter sur une réussite de 60% dans ses tentatives de tirs, dont 13 paniers à trois points sur 25 tentatives.

Pour Mickaël Piétrus, l'ex-pensionnaire d'Orlando, transféré aux Suns dans le cadre d'un vaste échange le week-end dernier, a fait des débuts timides sous ses nouvelles couleurs, avec à son actif seulement 2 points, 1 passe et 1 interception en un peu plus de 12 minutes, lors de la défaite contre Miami (95-83). En l'absence de Dwyane Wade, touché à un genou, le Heat s'est imposé sans forcer en s'appuyant sur son autre star Lebron James, auteur d'un match complet (36 pts, 6 rbds, 4 pd, 3 int). Une performance de taille remarquée à la veille d'affronter les Los Angeles Lakers de Kobe Bryant, lors du traditionnel match phare programmé le jour de Noël.

Résultats de la nuit:

Orlando - San Antonio 123 - 101
Sacramento - Milwaukee 79 - 84
Phoenix - Miami 83 - 95

Gilles Gaillard