Basket Equipe de France Vincent Collet
Vincent Collet donne ses consignes sur le terrain | AFP - Janek Skarzinski

Collet: "Les Espagnols quasiment imbattables"

Publié le , modifié le

"Quand l'Espagne joue comme ça elle est quasiment imbattable", a déclaré le sélectionneur de l'équipe de France Vincent Collet qui a reconnu la supériorité des tenants du titre lors de la finale de l'Eurobasket perdue 98-85 dimanche à Kaunas en Lituanie.

Quel sentiment vous anime ce soir ?
"Comme on des des compétiteurs, on rêvait de poser cette cerise sur le très beau gâteau qu'on avait déjà confectionné pendant tout cet Euro. Maintenant on est aussi réalistes, et au niveau où étaient les Espagnols ce soir, ça aurait été très compliqué d'aller chercher cette médaille d'or. Ils ont été simplement hors normes ce soir. A chaque fois qu'on s'approchait ils remettaient des paniers incroyables. Quand ils jouent comme ça ils sont quasiment imbattables. A un moment il faut accepter d'être battu par plus fort que soi. On n'a pas à rougir. Mais quand ils jouent comme ça ils sont quasiment injouables. On a quand-même réussi à offrir à toute l'Europe une très belle finale de basket avec beaucoup d'actions spectaculaires, du rythme et de l'intensité."

Allez vous fêter cette médaille ?
"On est forcément un peu déçus mais il faut la célébrer, car on va se quitter demain et il est important de prendre date et de se souvenir de ce qui a été fait. C'est un encouragement pour le futur. Cette médaille on est allé la chercher. Pour aller plus haut, il faut qu'on progresse tous. Si on peut reproduire le même type de préparation, on peut se préparer à vivre de belles années."

Une équipe est née sur cet Euro ?
"C'est indéniable. On l'a vu au jour le jour. Il y a deux ans, la Serbie n'avait pas existé face à l'Espagne en finale (de l'Euro-2009). Nous on n'a pas lâché, on est revenu plusieurs fois dans le match. Plus généralement notre objectif était d'aller à Londres. On y va par la voie royale, ce qui constitue une immense satisfaction. On a perdu la finale mais on a montré tous les jours de très belles choses, un état d'esprit, une solidarité. Ce sont des satisfactions qu'il faudra confirmer. Mais cette médaille, je ne suis pas près de l'oublier."

AFP