Kyrie Irving interview draft 2011 NBA
Kyrie Irving, la nouvelle recrue des Cavaliers | AFP - David Dow

Cleveland s'offre Kyrie Irving

Publié le , modifié le

Bénéficiant pour la première fois depuis 2003 du premier choix, Cleveland a décidé de s'offrir les service du jeune meneur Kyrie Irving, provenance de Duke. Les Cavaliers ont également embauché l'ailier canadien Tristan Thompson. Les Charlotte Bobcats ont, eux, sélectionné le Congolais Bismack Biyombo tandis que les Minnesota Timberwolves ont recruté l'ailier d'Arizona Derrick Williams. Petit bilan des transferts.

Comme tous les ans, la NBA est en effervescence à l'heure de la Draft, au cours de laquelle chacune des équipes sélectionne à tour de rôle un joueur issu de l’université, du lycée, ou de l’étranger. Le processus se déroule en deux tours avec un totl de 60 choix. Cette année, la franchise de Cleveland, ayant fini dernière au classement, a eu la primauté du choix. Les Cavaliers se sont décidés pour le jeune meneur Kyrie Irving, issu de l'Université de Duke (Caroline du Nord). Il a en moyenne marqué 17,5 points, pris 3,4 rebonds et réalisé 4,3 passes décisives au cours d'une saison universitaire écourtée par une blessure au pied (11 matches à son actif). Cleveland compte sur lui pour repartir sur de bonnes bases après une saison complètement ratée. Dans cette optique, ils ont également recruté Tristan Thompson (Texas), Justin Harper (échangé à Orlando) et Milan Macvan (Serbie).

De leur côté, les Minnesota Timberwolves, qui avaient le deuxième choix, ont recruté l'ailier d'Arizona Derrick Williams. Ils se sont également adjugé les services du Lituanien Donatas Motiejunas (échangé aux Rockets). Les quatre choix suivants se sont portés sur des joueurs étrangers. Ainsi, le Jazz a sélectionné l'ailier turc Enes Kanter, les Toronto Raptors ont choisi le pivot lituanien Jonas Valanciunas et les Washington Wizards le Tchèque Jan Vesely. Quand aux Charlotte Bobcats, qui ont échangé un joueur avec les Sacramento Kings pour obtenir le septième choix, ils ont recruté le Congolais Bismack Biyombo qui jouait en Espagne la saison passée. 

A noter que pour la première fois depuis 2006, il n'y a eu aucun Français drafté.

Résultats de la draft 2011

Cleveland Cavaliers : Kyrie Irving (N.1), Tristan Thompson (N.4), Milan Macvan (N.54)
Minnesota Timberwolves : Derrick Williams (N.2),
Utah Jazz : Enes Kanter (N.3), Alec Burks (N.12)
Toronto Raptors : Jonas Valanciunas (N.5)
Washington Wizards : Jan Vesely (N.6), Chris Singleton (N.18), Shelvin Mack (N.34)
Charlotte Bobcats : Bismack Biyombo (N.7), Kemba Walker (N.9),
Detroit Pistons : Brandon Knight (N.8), Kyle Singler (N.33), Vernon Macklin (N.52)
Sacramento Kings : Jimmer Fredette (N.10), Tyler Honeycutt (N.35), Isaiah Thomas (N.60)
Golden State Warriors : Klay Thompson (N.11), Jeremy Tyler (N.38), Charles Jenkins (N.44)
Phoenix Suns : Markieff Morris (N.13)
Houston Rockets : Marcus Morris (N.14), Donatas Motiejunas (N.20); Nikola Mirotic (N.23), Chandler Parsons (N.38)
Indiana Pacers : Kawhi Leonard (N.15), Davis Bertans (N.42)
Philadelphia 76ers : Nikola Vucevic (N.16), Lavoy Allen (N.50)
New-York Knicks : Iman Shumpert (N.17), Josh Harrellson (N.45)
Milwaukee Bucks : Tobias Harris (N.19), Jon Leuer (N.40)
Portland TrailBlazers : Nolan Smith (N.21), Jon Diebler (N.51)
Denver Nuggets : Kenneth Faried (N.22)
Oklahoma City Thunder : Reggie Jackson (N.24)
Boston Celtics : Marshon Brooks (N.25), E'Twaun Moore (N.55)
Dallas Mavericks : Jordan Hamilton (N.26), Tanguy Ngombo (N.57)
New Jersey Nets : JaJuan Johnson (N.27), Jordan Williams (N.36)
Chicago Bulls : Norris Cole (N.28), Jimmy Butler (N.30), Malcolm Lee (N.43)
San Antonio Spurs : Cory Joseph (N.29), Adam Hanga (N.59)
Miami Heat : Bojan Bogdanovic (N.31)
Los Angeles Clippers : Trey Thompkins (N.37), Travis Leslie (N.47)
Los Angles Lakers : Darius Morris (N.41), Andrew Goudelock (N.46), Chukwudiebere Maduabum (N.56), Ater Majok (N.58)
Atlanta Hawks : Keith Benson (N.48)
Memphis Grizzlies : Josh Selby (N.49)
Orlando Magic : Justin Harper (N.32), DeAndre Liggins (N.53)

Isabelle Trancoën