Euroligue Cholet Houmounou
Le Choletais Meredis Houmounou en action | AFP - Fabio Muzzi

Cholet veut refaire des Sienne

Publié le , modifié le

Avec trois succès sur cinq lors des matches aller de la phase de poules de l'Euroligue, Cholet a fait un grand pas vers le Top 16. Il lui reste à "assurer" deux nouveaux succès (peut-être même un seul dans l'hypothèse la plus optimiste) lors des matches retour. Pourquoi pas commencer dès mercredi face à Sienne ? Rien ne semble impossible au CB mais la tâche sera ardue. La première confrontation entre les deux équipes avait débouché sur une gifle 76-44.

Une lourde défaite salutaire car l'équipe des Mauge avait ensuite fait quasiment jeu égal avec Barcelone avant d'enchaîner trois succès d'affilée dont un dernier de haute volée face à Fenerbahçe la semaine dernière. "Contrairement à Fenerbahçe, Sienne repose sur moins de talents individuels, mais s'appuie sur un collectif beaucoup mieux rodé, analyse Erman Kunter. Il ne faudra pas perdre notre lucidité et rester dans le match."

2011, une grande année pour Cholet ? C'est en tout cas ce que les supporters ont envie de croire après les trois derniers succès de leur équipe face au Lietuvos Rytas (73-69), à Zagreb (71-84) et enfin face aux Turcs du Fenerbahçe (82-78). Mais si le bon tempo semble trouvé, les Choletais vont avoir du pain sur la planche face à la très solide équipe de Sienne, véritable mastodonte européen et candidat déclaré au Final four. Si la saison passée, elle avait raté le coche et calé au second tour, cette année, la formation de Simone Pianigiani va vouloir faire respecter son rang de quintuple championne d'Italie en titre. Un travail d'ores et déjà bien entamé avec seulement une défaite en compteur, face au Fenerbahçe."Ce n’est jamais facile de jouer à Sienne, avait déclaré le coach du Cholet Basket à l'issue du match aller. Pour nous, c’est la première fois que nous évoluons dans une Coupe d’Europe aussi important et difficile, alors que Sienne est l’une des meilleures équipes européenne."

Pas sûr toutefois qu'à domicile, la mission soit beaucoup plus aisée. Marco Carraretto et Ksistof Lavrinovic, meilleurs marqueurs lors de la précédente opposition entre les deux équipes, seront à surveiller de très près. Le pivot lituanien Rimantas Kaukenas aura également les moyens de semer le trouble parmi la défense choletaise. En face, les Choletais, qui restaient sur sept victoires toutes compétitions confondues, ont eux subi un coup d'arrêt ce week-end en championnat, face à Roanne 92-74. Ils chercheront donc à relancer la machine avec un nouveau succès de prestige, d'autant plus que Randal Falker, meilleur rebondeur de la compétition (8,5 rb/match), fait son retour après une entorse à la cheville droite. Sammy Mejia, énorme la semaine dernière face au Fenerbahçe (29 pts à 75%), devrait lui aussi être un atout de poids. En revanche, les Choletais devront de nouveau se passer de l'international français Fabien Causeur, revenu sur les parquets samedi face à Roanne mais encore touché au talon droit.

Sans Falker et Causeur, Cholet a semblé un peu usé samedi dernier contre Cholet. La sanction était immédiate avec une victoire choralienne 92-74 qui mettait fin à sept victoires toutes compétitions confondues, ont subi un coup d'arrêt ce week-end en championnat, face à Roanne 92-74. Le CB va donc essayer de relancer la machine avec un nouveau succès de prestige. Bonne nouvelle pour Kunter, Randal Falker, meilleur rebondeur de la compétition (8,5 rb/match), fait son retour après une entorse à la cheville droite. En revanche, ils devront de nouveau se passer de l'international français Fabien Causeur, revenu sur les parquets samedi face à Roanne mais encore touché au talon droit.

Programme de la 6e journée de l'Euroligue

Mercredi 24 novembre:
Groupe A:
Gdynia (POL) - Khimki Moscou (RUS)
Groupe C:
Vilnius (LTU) - Fenerbahçe (TUR)
Cholet (FRA) - Sienne (ITA)
Groupe D:
Milan (ITA) - CSKA Moscou (RUS)

Jeudi 25 novembre:
Groupe A:
Partizan Belgrade (SRB) - Kaunas (LTU)
Maccabi Tel-Aviv (ISR) - Vitoria (ESP)
Groupe B:
Bamberg (GER) - Rome (ITA)
Charleroi (BEL) - Malaga (ESP)
Real Madrid (ESP) - Olympiakos Le Pirée (GRE)
Groupe C:
Cibona Zagreb (CRO) - FC Barcelone (ESP)
Groupe D:
Panathinaïkos Athènes (GRE) - Valence (ESP)
Efes Istanbul (TUR) - Olympija Ljubljana (SLO)