Cholet Gravelines Eitutavicius Woodside 06 2010
Le Choletais Eitutavicius | AFP - Franck Perry

Cholet premier de cordée

Publié le , modifié le

Seuls Cholet parmi les leaders, et Chalon, dans le haut de tableau, ont confirmé samedi lors de la 18e journée de ProA. Le champion en titre s'est facilement imposé face à la lanterne rouge Vichy (81-65) et Chalon a signé un succès significatif face au Mans (91-69). Déceptions pour Nancy, battu dans sa salle par Villeurbanne (77-91) et pour Roanne, qui est tombé à Paris (84-68).

A la  lumière de cette journée, la situation se complique un peu plus en vue des play-offs, puisque des équipes que l'on pensait installées comme justement Roanne ou Nancy, commencent à devenir des formations très moyennes et leur capital points risque de fondre comme neige au soleil, alors que dans le même temps, d'autres équipes viennent se repositionner dans la course, comme Villeurbanne ou Hyères-Toulon. Même Gravelines, récent vainqueur de la semaine des As, a souffert pour s'imposer devant Orléans (57-55). Finalement, outre, c'est Chalon qui depuis quelques semaines fait la meilleure impression avec un collectif sans stars extravagante mais qui obtient des résultats.  
Chalon-sur-Saône, battu en finale de la Semaine des As dimanche, a repris sa marche en avant en faisant explosé  Le Mans grâce à une adresse insolente (68% à 2 points, 56% à 3 points). Le MSB a craqué en deuxième période malgré un bon Ben Dewar (24 points, 6/7 à 3 points).

Rigoureux et attentif, Cholet, ne s'est pas donc  fait piéger par Vichy mais a toutefois dû attendre le dernier quart-temps pour distancer définitivement les Vichyssois qui se sont défendus avec opiniâtreté mais qui n'avaient pas les moyens de lutter. Les joueurs des Mauges ont fait la différence  grâce notamment à Samuel Mejia (20 points, 9 rebonds, 6 passes décisives).
Roanne, co-leader avant cette journée, n'a sans doute pas digéré sa piètre performance de la Semaine des As. En tout cas la Chorale, dans une rencontre disputée à levallois et qui a commencé avec une heure de retard en raison d'un problème de panier, a perdu de sa superbe et s'est inclinée lourdement face à Paris, bien emmené par le duo Michel Morandais (21 points) - Lamont Hamilton (18 points, 6 rebonds), soutenu par Marcellus Sommerville (17 pts) , qui n'avait pas quitté lé club roanais en très bon terme et qui s'est rappelé -comme il l'avait fait d'ailleurs au match aller en étant un des artisans de la victoire parisienne - au bon souvenir de Jean-Denys Choulet. Le coach roannais devra trouver les mots et surtout expliquer la faillite par exemple de la "star NBA" Ricky Davis qui n'a pas inscrit le moindre point dans cette partie en 26 minutes.   

Gravelines a dû batailler  pour venir à bout d'Orléans (57-55), qui menait de trois points à l'entame du dernier quart-temps. Saer Sene a été impérial dans la raquette avec 20 points, 16 rebonds et 4 contres.    Villeurbanne, qui avait perdu trois de ses quatre derniers matches, s'est relancé en allant s'imposer avec la manière  (91-77) à Nancy. Davon Jefferson, comme souvent, a été décisif pour l'Asvel (26 points, 8 rebonds). Strasbourg s'est imposé à domicile contre Pau (76-65) et revient dans le lot des prétendants,  tandis que Hyères-Toulon a facilement battu Le Havre (77-56) et enchaîne sa quatrième victoire consécutive en Pro A.