Marcus Nelson ProA Cholet VS Le Mans 03 2011
Marcus Nelson (Cholet) à la lutte avec Charles Kahudi (Le Mans) | AFP - ALAIN JOCARD

Cholet mate Le Mans

Publié le , modifié le

Grâce à sa victoire contre Le Mans (85-63), Cholet est seul aux commandes du championnat, samedi, à l'issue de la 20e journée de ProA. Les joueurs d'Erman Kunter ont aussi profité de la défaite de Chalon-sur-Saône à Toulon (97-89). De son côté, Nancy a obtenu une victoire à l'arraché face à Pau-Orthez (72-69) tandis que Gravelines s'est offert le scalp du Havre (94-74).

Lourdement défaits la semaine dernière, les Choletais se sont repris contre leur voisin du Mans, samedi, lors de la 20e journée de ProA. Si dans le premier quart-temps, on s'attendait à une belle bataille, les Choletais imposaient rapidement leur rythme, grâce notamment à un véritable festival de Mejia, auteur de 23 point. En face, les Sarthois, privés d'Acker, étaient à la peine à trois points, au lancer franc, et parfaitement amorphes défensivement. Résultat, Le Mans sombrait au fur et à mesure pour finalement s'incliner par plus de 20 points d'écart.

Roanne mais aussi Nancy, vainqueur à l'arraché de Pau-Orthez (72-69 avec 20  points de Darden) et Gravelines, trop fort pour Le Havre (94-74 avec 18 points  et 10 passes de Woodside), profitent de la défaite de Chalon à Toulon (97-89) pour rejoindre les  Bourguignons à la deuxième place qu'ils sont donc quatre à partager.

Derrière, la lutte pour les play-offs bat son plein et c'est le HTV qui a  fait la bonne opération en battant Chalon grâce à une belle réussite à trois  points (10 sur 17) et un Rick Hughes prolifique (23 points, 8 rebonds). Mais le Paris-Levallois peut aussi encore rêver aux quarts de finale après  son succès à domicile, face à Strasbourg (93-85) avec 20 points de Chatfield et  un bon duo Ball-Albicy, tout comme Orléans qui avait dominé Villeurbanne 76-59  vendredi en match avancé.

A l'autre bout du classement, Limoges voit la ProB s'approcher un  peu plus après un nouveau camouflet à domicile (94-77) devant Roanne, porté par  un excellent Amagou (30 points, 5 rebonds, 2 passes et 0 balle perdue).

Isabelle Trancoën