Euroligue Cholet Houmounou
Le Choletais Meredis Houmounou en action | AFP - Fabio Muzzi

Cholet à l'abordage de Fenerbahçe

Publié le , modifié le

Pour le compte de la 5e journée d'Euroligue, Cholet voit venir dans sa salle l'énorme équipe de Fenerbahçe, qui n'a toujours pas connu la moindre défaite dans cette compétition. Une semaine après sa victoire à Zagreb, la 2e consécutive dans cette épreuve et après avoir pris la tête de la ProA en s'imposant au Mans, les Choletais peuvent faire un pas de plus vers le Top 16 en cas d'exploit contre l'Ulker.

La série est belle, elle pourrait devenir exceptionnelle. En décrochant sa deuxième victoire consécutive en Euroligue la semaine dernière, tout en allant arracher en prolongation deux jours après au Mans la victoire synonyme de place de leader de ProA, Cholet a déjà rayonné. L'équipe d'Erman Kunter pourrait exploser à la face de l'Europe si elle parvenait à s'impose mercredi soir face à Fenerbahçe.

A mi-parcours, les Choletais sont parfaitement dans les temps pour prétendre à la qualification avec déjà deux victoires au compteur (série en cours). Mais les Turcs représentent un obstacle de taille, puisqu'ils n'ont toujours pas été défaits dans cette compétition, ni même en championnat après cinq matches. Le défi est donc majeur pour l'entraîneur turc de Cholet, Erman Künter, qui retrouvera Turkcan, un joueur qu'il a entraîné dans l'équipe nationale à la fin des années 90 et un club dans lequel il a évolué en 1988. Son homologue Neven Spahijca connaît également bien un joueur adverse, Vule Avdalovic, qu'il a entraîné à Valencia voici deux saisons. Le shooteur choletais aimerait bien que ces retrouvailles se soldent encore mieux qu'en 2004 où il avait établi un record personnel en Euroligue avec 21 points marqués avec le Partizan contre l'Ulker, qui s'était tout de même imposé dans ce match.

Si victoire française il doit y avoir, elle devra se faire sans Randal Falker qui, avec 8.5 rebonds de moyenne par match (et 4 rebonds offensifs de moyenne), est le meilleur rebondeur d'Euroligue, et sans Fabien Causeur, tous deux blessés. Les points d'Avdalovic et de Sammy Meija ne seront pas de trop pour tenter de réaliser ce qui sera un petit exploit. En face, le meilleur marqueur de l'équipe en Euroligue (12.3pts de moyenne), Roko Leni-Ukic, sera à surveiller comme le lait sur le feu en compagnie de Lynn Greer et de Darjus Lavrinovic dans une équipe handicapée par l'absence du pivot slovène Vidmar.