Cholet Vilnius Fabien Causeur Cemal Nalga sous le panier Euroligue 11 2010
Fabien Causeur | AFP PHOTO/ALAIN JOCARD

Cholet devra attendre

Publié le , modifié le

Cholet a vu son éventuelle qualification pour le Top 16 de l'Euroligue de basket remise à plus tard après sa lourde défaite (92-80) à Vilnius lors de la huitième journée jeudi.A deux matches de la fin de la première phase, les champions de France voient revenir à une victoire leur adversaire du soir et dernier concurrent pour la quatrième et dernière place qualificative dans le groupe C.

Ayant échoué à préserver la différence particulière de leur victoire 73-69 à l'aller, il leur faudra conserver cette longueur d'avance pour devenir la quatrième équipe française de ce siècle, la première depuis Pau-Orthez en 2007, à rejoindre la deuxième phase. Le calendrier des deux dernières journées permet cependant d'y croire puisque Cholet recevra le faible Cibona Zagreb pendant que Vilnius accueillera Barcelone avant que les deux équipes ne terminent à l'extérieur, à Fenerbahçe et à Zagreb.

A moins d'un exploit des Lituaniens face au champion d'Europe catalan jeudi, les Choletais pourraient ainsi valider, sans le savoir, leur qualification dèsmercredi prochain chez eux à la Meilleraie. L'essentiel serait alors assuré, mais pour espérer s'en sortir, les Choletais devront être plus saignants qu'ils ne l'ont été jeudi en Lituanie où ils sont restés très éloignés des exigences défensives d'Erman Kunter en encaissant 17 points de plus que leur moyenne habituelle.
Dès le premier quart temps, ils ont perdu un nombre considérable de ballons dont se sont gavés les joueurs de Vilnius faisant déjà une première différence (28-20). Ensuite, les Choletais se sont battus et se sont plutôt bien comportés,  Un léger mieux leur a même permis de revenir à quatre points (54-50) dans le troisième quart.mais il leur manquait tout de même quelque chose pour s'en sortir.  Quelques paniers primés de Gecevicius (19 points) mettaient le feu dans le camp des Mauges, et surtout de nouvelles fautes choletaises annihilaient leurs derniers espoirs. Le trou était de nouveau creusé (68-58) au détriment des hommes de Kunter qui ont ensuite complètement lâché prise lors d'un dernier quart-temps aussi catastrophique que le premier. Au final, Cholet, malgré les 17 points de Mejia, n'aura réussi que ses débuts de mi-temps avant de se noyer dans ses largesses défensives et ses maladresses. Ce qui n'est pas forcément de bon augure pour la suite. Même si la qualification est au rendez-vous.

 Le suspense reste entier dans les quatre groupes même si  le Panathinaïkos et Ljubljana sont venus grossir les rangs des qualifiés pour le Top 16. A deux journées de la fin, on connaît six qualifiés sur seize à coup sûr et les prétendants restent nombreux même si certains n'ont plus qu'une chance très théorique de continuer l'aventure.
 Dans le groupe A, le Maccabi Tel-Aviv, qui était déjà qualifié, a mis la main sur la tête de la poule en dominant (76-62) le Partizan Belgrade, qui reste bien placé.    Kaunas marche également vers le Top 16 après sa victoire (72-69) chez les Polonais de Gdynia, sans illusions, alors que Vitoria est revenu à hauteur du Khimki Moscou à la quatrième place en battant les Russes (89-81) avec 23 points de Teletovic.

Dans le groupe B, les positions se sont resserrées en tête après la victoire surprise de Malaga contre l'Olympiakos (76-74) grâce à 21 points de Blanco. Ces
deux équipes partagent désormais la première place avec le Real Madrid, facile vainqueur (72-50) de Rome (10 points et 5 rebonds pour Ali Traoré) qui reste en
position de qualifié à la quatrième place.

Dans le groupe D, le Panathinaïkos a verrouillé sa place dans le Top 16 grâce à Diamantidis (16 points, 11 passes) qui a arraché la prolongation avant que les Grecs ne s'imposent (95-88) contre Ljubljana, également au Top 16. Les quatre autres équipes sont toujours en course mais ce sera dur pour le CSKA Moscou, dernier du groupe.

Résultats de la 8e journée

Groupe A
Maccabi Tel-Aviv (ISR) - Partizan Belgrade (SRB)  76 - 62
Gdynia (POL) - Kaunas (LTU)  69 - 72
Vitoria (ESP) - Khimki Moscou (RUS)  89 - 81
      
Groupe B
 Malaga (ESP) - Olympiakos Le Pirée (GRE)  76 - 74
 Real Madrid (ESP) - Rome (ITA)  72 - 50

Groupe C
Fenerbahçe (Tur) - Barcelone (Esp) 69-75
Vilnius (Lit) - Cholet (Fra) 92-80

Groupe D
Panathinaïkos (Gre) - Ljubljana (Slo) 95-88 a.p.

Christian Grégoire