Cholet-Le Mans
Le Mans retrouve Châlon en finale grâce à sa victoire lors du match d'appui de la demi-finale face à Cholet (78-69). Une revanche pour les hommes de J.D Jackson puisque ceux d'Erman Kunter les avaient battus en quart l'an passé et en finale il y a deux ans. | MAXPPP - PQR - OUEST FRANCE - FRANCK DUBRAY

Cholet arrache la "belle" contre Le Mans

Publié le , modifié le

Au terme d'un match très serré, Cholet, à domicile, a gagné le droit de disputer un troisième match en demi-finale du championnat de France de ProA, en battant dans sa salle Le Mans (75-71), dans les ultimes secondes. A l'aller, les Manceaux s'étaient imposés (83-78) et seront à domicile pour ce troisième match, avant la finale à Bercy. L'autre demi-finale, entre Orléans et Chalon, se disputera également en trois matches.

Pendant longtemps, Cholet a semblé avoir le match en main, et se diriger vers la "belle" de cette demi-finale du championnat de France. Il est vrai que le (10-2) planté dès l'entame du match avait placé l'équipe sur de bons rails. Mais Le Mans n'était pas prêt à baisser les bras, et après avoir viré à la pause à -5 (36-31), les hommes de JD Jackson ont passé la vitesse supérieure au retour des vestiaires. Un 17-1 en 4'30, voilà comment les visiteurs ont, d'un coup, repris des couleurs et assommé le public choletais.

Mais voilà, un derby n'est jamais un match comme les autres, surtout lorsqu'il se situe en fin de saison sur des matches couperet. Dans cette revanche de la finale du championnat 2009-2010, le duel que se livraient les internationaux Kahudi et Causeur s'intensifiait, et tournait peu à peu à l'avantage du deuxième, auteur d'un panier à trois points en fin de 3e quart-temps, ramenant les siens à -4 (54-50). Puis, c'est Nelson qui prenait la relève, en marquant le panier de l'égalisation (54-54), puis en redonnant l'avantage aux Choletais à 3'50 du terme du match (63-62). L'air devenait irrespirable, le public de plus en plus bruyant, et malgré un panier à 3pts égalisateur d'Acker (65-65) à 3 minutes du terme de la rencontre, les dernières secondes étaient mieux gérées par les hommes de Kunter, avec un dernier panier, oeuvre de Falker, auquel ne répondait pas Charles Kahudi, dont le tir à 3pts ne trouvait pas la cible. 

Ce raté était presque exceptionnel pour les Manceaux, qui ont tiré à plus de 50% loin du cercle (7/13), et ont pu compter au plus fort de leur domination sur un Batista efficace (21pts, 3rbds), comme Rochestie (17pts, 3/4 à 3pts, 3rbds, 4 passes) ou Acker (12pts, 2/2 à 3pts, 7rbds, 5 passes), sans oublier Charles Kahudi altruiste (8pts, 6rbds). Mais en face, l'effort collectif a été récompensé avec Christopher (16pts, 6rbds), Falker (7pts, 5rbds), Dozier (16pts, 6rbds) pi Causeur (18pts). La belle au Mans promet encore une belle empoignade, et les Sarthois espèrent bien que la série noire contre Cholet prenne fin, après une défaite en finale en 2010 et une élimination en quarts en 2011.

Fiche technique

A Cholet (La Meilleraie): Cholet bat Le Mans 75 à 71 (scores des quarts-temps: 17-17, 19-14, 14-23, 25-17)
(aller: Le Mans - Cholet 83 - 78)
Match d'appui le 9 juin

Arbitres: MM. Viator, Mortz et Hosselet.

Cholet:
31 paniers (dont 3 sur 14 à trois points) sur 62 tirs - 10 lancers francs sur 14 tentés - 34 rebonds - 12 passes décisives - 10 balles perdues - 14 fautes personnelles.
Marqueurs: Causeur (18), Dozier (16), Falker (7), Nelson (6), Christopher (16), Vebobe (2), Gobert (6), Gradit (4).

Le Mans:
28 paniers (dont 7 sur 13 à trois points) sur 60 tirs - 8 lancers francs sur 12 tentés - 31 rebonds - 13 passes décisives - 9 balles perdues - 23 fautes personnelles.
Marqueurs: Sommerville (7), Lombahe-Kahudi (8), Acker (12), Rochestie (17), Batista (21), Koffi (4), Bryant (2).