Miami Philadelphie playoffs 2011 match 2
Le Heat domine les Nets | AFP - Getty

Chicago et Miami enfoncent le clou

Publié le , modifié le

Les ténors de la Conférénce est en NBA continuent à filer vers le 2e tour des playoffs. Chicago et Miami ont enregistré lundi leur deuxième succès aux dépens d'Indiana (96-90) et Philadelphie (94-73). Les deux équipes mènent 2-0 avant leur premier match à l'extérieur et conservent donc l'avantage du terrain obtenu en saison régulière.

Chicago tient la barre mais...

La Rose est rouge et vice versa. En ce début de playoffs, les Bulls tiennent grâce à un seul joueur : Derrick Rose. Le meneur de l'équipe N.1 à l'issue de la saison régulière a de nouveau été décisif face aux Pacers. Auteur de 39 points au match N.1, il a fait étalage de son talent, marquant 36 points, dont 8 dans les 4 dernières minutes, et ajoutant 8 rebonds et 6 passes décisives. Il le fallait car Indiana a chèrement vendu sa peau en ne cédant que dans le money-time 96-90. Ce qui inquiéte, c'est la faiblesse des Bulls au rebond malgré Noah et Boozer (57 à 33 en faveur des Pacers). Carlos Boozer s'en est mieux sorti que "Jooks" avec un double double (17 pts, 16 rbds) contre seulement 4 pts et 10 prises pour le Français. Noah a toutefois joué un rôle important dans les deux dernières minutes du match avec une interception, une passe décisive pour un panier à trois points de Kyle Korver qui donna cinq points d'avance à Chicago et l'obtention d'une faute offensive (contestable) en défendant sur Roy Hibbert dans la raquette. "On ne nous reprendra rien mais notre jeu doit encore s'améliorer, a déclaré Rose, pas complètement satisfait de la manière. Nous devons être plus régulier et serein, plus efficace en défense sur les fins de match également. On doit vraiment se montrer plus agressif." Il ne faut pas oublier non plus les 22 pertes de balle sous la pression des Pacers. Chicago n'est pas encore champion. Il en sera même assez loin s'il en s'améliore pas rapidement.

Miami écrase les Nets

Aussi étrange que cela puisse paraître, Miami n'a jamais passé un premier tour de playoffs depuis 2006 et son titre surprise. En menant 2-0 face au Nets, le Heat devrait bientôt passer ce cap. Surtout si les Floridiens maîtrisent les débats comme ce fût le cas lors du match N.2 lundi soir. Miami, qui avait eu du mal à battre les Sixers lors du match N.1 samedi après avoir été mené de 14 points, a cette fois dominé la rencontre de bout en bout et n'a jamais été en danger face à une équipe de Philadelphie désespérante de maladresse (34% de réussite au tirs, seulement 26% avant la mi-temps). Signe de l'impotence des Sixers, LeBron James a marqué à lui seul autant de points (29) que les cinq titulaires de Philadelphie réunis, qui n'ont à eux cinq réussis que 11 shoots (sur 35) et 4 lancers francs (sur 8). Chris Bosh a compilé son deuxième double double consécutif avec cette fois 21 points et 11 rebonds alors que Dwyane Wade a marqué 14 points sans ressentir ces migraines chroniques qui l'avaient notamment diminué au match N.1. Miami avance à visage découvert !

Résultats de la nuit

Miami bat Philadelphie 94 à 73 (Miami mène la série 2 victoires à 0)
Chicago bat Indiana 96 à 90 (Chicago mène la série 2 victoires à 0)