Valérie Garnier
Valérie Garnier est la sélectionneuse des Bleues depuis 2013. | MaxPPP

Valérie Garnier : "Elle est assez incroyable cette équipe"

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine de basket est en demi-finale de l'Euro 2019. Face à la Belgique, les Bleues étaient à deux doigts de s'effondrer, mais elles ont su trouver la force pour s'imposer en prolongation (84-80). Cette capacité à réagir a rendue "fière" Valérie Garnier, la sélectionneuse, qui n'a pas tari d'éloges sur ses joueuses.

"Elle est assez incroyable cette équipe ! Elle ne lâche jamais rien, elle croit en elle (...). Ce soir, je suis très très fière de ce qu'elles ont fait". Les mots sont de Valérie Garnier. La sélectionneuse de l'équipe de France de basket, fermée au coup d'envoi, n'a pas caché sa joie après la victoire de ses joueuses contre la Belgique jeudi. Les coéquipières de Sandrine Gruda étaient au bord du gouffre, mais elles se sont finalement imposées en prolongations pour rejoindre les demi-finales.

Garnier refusait d'évoquer tout sentiment de revanche avant le coup d'envoi (la Belgique avait infligé une correction à la France au Mondial 2018). Le match, seulement le match. Le discours typique du sélectionneur était préparé. Mais quand on regarde le scénario de la rencontre, il y a fort à parier que cela ait pu peser dans la balance. A chaque fois que les Bleues étaient au bord du précipice, elles ont trouvé le moyen de recoller ; que ce soit à la fin du deuxième quart-temps, du troisième ou du quatrième. La dernière fois que les Françaises étaient tombées sur la Belgique, elles avaient terminé le match à 21 longueurs.

Révolte collective

Pas cette fois, et il faudra remercier plusieurs joueuses. Valérie Garnier a explicitement félicité deux de ses joueuses. "Sandrine (Gruda) et Olivia (Epoupa) ont fait un match incroyable et toutes les autres se sont mises à leur service", s'est-il réjouie. La première a simplement réalisé son meilleur match en équipe de France en 13 années de capes internationales. 33 points à 11 sur 15 au tir, 10 rebonds, Sandrine Gruda a porté l'équipe de France sur son dos. "Quel match ! Je n'en reviens pas, les choses se sont passées assez vite", a-t-elle réagi au micro de Canal +.

à voir aussi Euro féminin : les Bleues prennent leur revanche sur la Belgique et s'offrent une demi-finale Euro féminin : les Bleues prennent leur revanche sur la Belgique et s'offrent une demi-finale

C'est peut-être un poncif de le dire, mais ce succès face à la Belgique ne saurait être expliqué à travers une performance individuelle. "C'est vraiment une victoire d'équipe. Si on ne défend pas fort toutes ensembles, on n'est pas en prolongation. Si Bria (Hartley) ne met pas son tir à trois points, on n'est pas en prolongation. Si Olivia (Époupa) ne vole pas un ballon, on n'est pas en prolongation", note justement Gruda. Rappelons qu'à 11 secondes de la fin du match, les Bleues étaient menées de trois points. Bria Hartley a surgi pour égaliser et offrir une prolongation salvatrice.

 "On a fait preuve d'un solide mental, ça a été un match énorme en intensité. On a produit un beau basket des deux côtés (...). Les gros matchs, il faut les gagner aussi avec le mental, ce n'est pas le talent qui fait tout", a tenu à souligner la meneuse Olivia Epoupa, elle aussi décisive dans un moment clé. Car on notera surtout que les Bleues ont su se sortir d'un match difficile après trois victoires plutôt aisées. Elles ont su répondre à l'avertissement pour s'offrir une demi-finale pour la sixième fois consécutive.

France tv sport francetvsport