Miyem
Endy Miyem lors de la Coupe du monde 2018. |

Préparation Euro 2019 : les Françaises s'inclinent face à la Turquie

Publié le , modifié le

A Rennes, l'équipe de France féminine de basket s'est inclinée face à la Turquie ce vendredi (65-74), pour son premier match du tournoi de préparation à l'Euro 2019. Malmenées tout le match, les Bleues n'ont pas réussi à trouver les ressources offensives pour combler leur retard. Un faux pas pour celles qui avaient remporté leurs deux premiers matches amicaux face à l'Ukraine la semaine passée.

Les deux premières sorties s'étaient déroulées sans réel accroc. Deux larges victoires face à l'Ukraine (+32 et +24) dimanche et lundi dernier. Mais ce vendredi, la marche était plus haute pour l'équipe de France. Opposées à la Turquie, première adversaire du Tournoi International de Rennes visant à préparer l'Euro (27 juin au 7 juillet), les Tricolores ont vécu une soirée compliquée (65-74).

"On savait que ça allait être un match assez révélateur. On va y aller progressivement au niveau des oppositions. Aujourd'hui ça a révélé beaucoup de choses, confiait Marième Badiane au micro de RMC Sport à l'issue du match. Il y a eu trop de pertes de balles (16) et trop de déchet près du cercle. . Il faut encore travailler."

Très vite, les Françaises ont compté un retard conséquent face à des Turques adroites et intelligentes dans leur manière à attaquer la défense française. Au terme du premier quart-temps, les Bleues concédaient un vilain 0/6 derrière la ligne à trois points, et huit unités de retard. "On a été dans l'échec dès le début", concédait Marième Badiane.

En manque d'inspiration et de réussite offensive, les filles de Valérie Garnier ont encaissé un 14-2 dans le second quart. Un run des Turques qui a fait mal aux Tricolores incapables de répondre. Chaque tentative de retour était mise en échec par une bonne offensive adverse. A la pause, un panier miraculeux de Marine Johannès permettait à la France de rentrer avec seulement huit points de retard (29-37).

"On a oublié nos valeurs"

Après la pause, les Françaises n'ont pas réussi à prendre le jeu à leur compte. "On n'était pas dans les attitudes. On n'a pas su relever la tête", a analysé Marième Badiane. Malgré un retour à sept points, elles n'ont jamais refait leur retard en raison d'une mauvaise adresse. 36% au tir dont un 6/25 à trois points, alors que les Turques affichaient 51% de réussite. "On a oublié nos valeurs ce soir. On n’a pas été efficace dans notre sélection de tirs. C’est la première fois depuis le début de la préparation qu’on est en difficulté. C’est un avertissement mais ce match doit rester une piste de travail intéressante", relatait la sélectionneuse Valérie Garnier.

Elle disposait pour la première fois de la meneuse franco-américaine Bria Hartley, absente lors des deux précédents matches. La joueuse de New York, qui disputera son premier tournoi majeur avec les Bleues à l'Euro, a inscrit 9 points.  En revanche, à l'intérieur, Sandrine Gruda, qui soigne une douleur à la cuisse, n'a toujours pas été alignée. L'équipe de France pourra relever la tête dès samedi avec un autre adversaire de poids : la Russie.