Sandrine Gruda, l'une des cadres de l'équipe de France
Sandrine Gruda, l'une des cadres de l'équipe de France | MAXPPP - Juan Carlos Cárdenas

Les Françaises qualifiées pour l'Euro après une leçon infligée aux Slovènes

Publié le , modifié le

La Slovénie, qui avait remporté ses 5 premiers matches dans ce groupe E des qualifications de l'Euro-2019, n'a pas existé dans la salle de Charleville-Mézières face aux basketteuses française (88-44). Les Françaises, qui devaient gagner pour se qualifier pour l'Euro, ne leur ont en effet laissé inscrire que 18 points dans toute la 1re période. En virant avec un large avantage (49-18) à la pause, les filles de Valérie Garnier avaient déjà en partie match gagné. Les Bleues ont ensuite fini le travail avec en chefs de file Endene Miyem, auteur d'un double-double (17pts, 11rbds) et Bria Hartley (16pts, 5 passes), élue MVP du match.

A peine plus de 27% de réussite aux tirs (27.08%). Voilà tout ce que l'équipe slovène a pu se mettre sous la dent au cours des trois premiers quarts de temps de ce match. Et pendant ce temps-là, la France en était à près de 55% de réussite. Durant la même période, les Françaises glanaient 42 rebonds, contre 20 aux Slovènes. Bref, la suprématie tricolore a été totale, et sans nuance. 

Alors que la Slovénie menait ce groupe E sans avoir perdu la moindre rencontre, en ayant notamment battu cette équipe de France à domicile (68-62) le 10 février dernier, et que cette équipe avait déjà son billet pour l'Euro en poche, elle a subi une sacrée déroute. Preuve que les Bleues n'ont pas eu à forcer leur talent: Sandrine Gruda, habituelle leader de cette formation, n'a pas brillé plus que ça: 11 points, 4 rebonds, 3 passes. 

A l'opposé, Bria Hartley, pour sa deuxième sélection, a été très active (16pts à 88% au tir, 5 rebonds et 2 passes), dans le sillage d'Endene Miyem (17pts, 11rbds) et Marine Johannes (11pts à 3/5 à 3pts). Côté slovène, seule Zala Friskovec a franchi la barre des dix points personnels (12) dans cette rencontre. Au final, 44 points d'écart, 44% de réussite à 3 points pour la France contre seulement 22% aux Slovènes.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze