France basket

Euro féminin : Les Bleues filent directement en quarts après leur victoire contre la Suède

Publié le , modifié le

À Riga, les joueuses de l'équipe de France de basket signent une 3e victoire en 3 matchs. Après une partie solide, les Bleues de Valérie Garnier s'imposent contre la Suède (71-65) et rejoignent directement les quarts de finale de l'Euro de Basket.

Les Suédoises, qui se sont montrées trop maladroites devant le panier (40% de réussite au tir, 5/20 à 3 points) n'ont jamais vraiment inquiété des Bleues sérieuses et appliquées. Dès le début du match, elles ont montré leurs ambitions et ont finit le premier quart-temps avec 8 points d'avance (17-9). Beaucoup de pertes de balles ont enterré les espoirs des Scandinaves.

Peut-être le seul bémol de cette rencontre côté tricolore, le rebond. Solides en défenses, les Bleues n'ont encaissé que 25 points après deux quart-temps, mais ont manqué d'agressivité dans leur raquette, laissant les Suédoises récupérer de nombreux rebonds offensifs. En fin de match, les Suédoises ont poussé pour revenir. Mais les joueuses de Valérie Garnier ont su tenir pour l'emporter avec 6 points d'avance (71-65).

Les joueuse du match

Auteures d'une belle partie, Sandrine Gruda et Olivia Epoupa ont guidé leurs coéquipières. La clef du succès a été la défense et celle de Gruda a été exemplaire. Intraitable, elle a gagné son duel à l'intérieur contre Amanda Zahui, la meilleure suédoise ce dimanche (13 points, 14 rebonds). L'intérieure expérimentée de 32 ans a aussi été la plus efficace en attaque (16 points, dont 12 en première période) et confirme sa montée en puissance après une blessure au genou en préparation. Epoupa confirme, elle, son rôle de leader. La meneuse finit la rencontre avec une solide feuille de match (10 points, 7 passes, 7 rebonds).

Avec cette victoire, les Françaises finissent premières de leur groupe, se qualifient directement pour les quarts et évitent ainsi un barrage périlleux contre le pays organisateur, la Lettonie. "Le premier objectif intermédiaire est accompli. On a gagné quelques jours de repos et c'est très bien. On a toujours le petit péché mignon du rebond à régler (44 à 32 pour les Suédoises), on leur laisse des deuxièmes chances", a commenté la capitaine Endy Miyem (8 points) au micro de Canal Plus. Finaliste des trois dernières éditions, la France vise l'or et doit impérativement finir dans les six premiers pour garder la route des Jeux de Tokyo ouverte.

Avec AFP