Edwige Lawson Wade à la baguette de l'équipe de France
Edwige Lawson Wade à la baguette de l'équipe de France | AFP - Timothy A.Clary

Service minimum pour les Françaises

Publié le , modifié le

L'équipe de France a entamé victorieusement le tour principal du championnat d'Europe en venant à bout de la Croatie (78-70) mercredi à Mouilleron-le-Captif en Vendée. Un score flatteur pour les Croates par rapport à la physionomie d'une rencontre où les Bleues, bien que coupables de relâchement en deuxième période, n'ont jamais été véritablement inquiétées.

Parties pour une nouvelle démonstration de force, les Françaises sont un peu sorties de leurs rails et sont finalement restées assez loin des standards des trois premiers matches,  remportés sur un écart moyen de 33 points. Il faut dire, à leur décharge, que les filles de Pierre Vincent ont réalisé vingt premières minutes quasiment parfaites, avec leur habituelle solidité défensive, des propositions offensives intéressantes, et un collectif bien huilé, alors que les Croates étaient absentes aux rebonds et sans réussite dans leurs tentatives. Avec 24 points d'avance à la pause (43-19) , les Françaises avaient déjà fait un break rédhibitoire. Et de fait, cette trop grande aisance les a fait sortir du match.

Certes, le 3e quart temps fut celui du réveil d'une équipe de Croatie privilégiant les joueuses beaucoup plus mobiles à la densité physique et retrouvant le chemin du panier, mais les tricolores n'étaient plus aussi présentes.  Après une première partie impeccable, les  Bleues se sont laissé un peu endormir par l'absence d'agressivité des Croates qui ont inscrit 30 points en dix minutes, et recollé un peu au score.   

Les coéquipières de Céline Dumerc, un peu moins appliquées dans leur organisation collective, trouvaient toujours cependant le coup de rein nécessaire ou la position préférentielle pour rester maîtresses du jeu, et ne pas perdre le fil du match. Elle signait finalement une victoire logique,  la quatrième  en autant de  matches depuis le début du tournoi. Avec 6 points, elles sont certaines de figurer parmi les quatre  premiers du groupe à l'issue F de cette deuxième phase.

Après cet avertissement sans frais qui s'est soldé par un succès malgré tout tranquille, il leur reste maintenant à ne pas retomber dans les travers entrevus dans ce match, un peu trop de relâchement et de facilité, trop de points perdus en route aux lancers-francs (10 points au total) pour tenter de finir en tête de son  groupe, ce qui leur garantirait un quart de finale très abordable.

Christian Grégoire

Championnat d'Europe de Basket