Nicolas Batum: "On n'a pas paniqué"

Nicolas Batum: "On n'a pas paniqué"

Publié le , modifié le

Le succès poussif de l'équipe de France contre la Finlande (97-87 a.p.) samedi pour ses débuts lors de l'Euro de basket "n'est pas alarmant", a estimé l'ailier Nicolas Batum qui n'a pas "forcément eu peur" de perdre ce match.

- Comment expliquez-vous cette victoire difficile?
"A + 16 (63-47), on a peut-être un peu relâché. Les Finlandais n'ont, eux, pas lâché et ont fait un gros match en arrachant la prolongation. Malgré tout, on a réussi à garder la tête froide en prolongation et à mettre les tirs quand il le fallait. C'est dans la lignée de nos premiers matches en compétition. Il y a deux ans, on avait perdu contre l'Allemagne. Il y a quatre ans, face à la Lettonie, on était passé à deux doigts d'un désastre. Mais on a toujours su se reprendre derrière. Ce n'est pas alarmant. Il faut juste corriger les détails, les erreurs, et être prêt demain (dimanche contre la Bosnie)."

- Avez-vous craint de perdre ce match?
"Non. On a eu un peu chaud mais je n'ai pas forcément eu peur. Même quand on ne mettait pas des tirs, on continuait à défendre. On a fait des erreurs mais on avait le public derrière nous. On a ce truc en nous... Je ne peux pas l'expliquer mais on savait que l'on pouvait gagner à la fin. On n'a pas paniqué en prolongation. On a parlé entre nous et on s'est ressaisi derrière. Même s'il y a beaucoup de points négatifs sur ce match, on a quand même fait une bonne prolongation."

- On a pourtant eu l'impression jusqu'au dernier quart-temps que vous étiez bien dans ce match par rapport à 2013 ou 2011...
"On est rentré dedans mais il nous manquait un peu de rythme. On n'avait pas forcément les jambes. On n'arrivait pas à jouer comme on l'a fait en préparation. C'était un peu un match de reprise pour nous parce que cela faisait quasiment une semaine que nous n'avions pas joué."

francetv sport @francetvsport