L'Italie dernière équipe invaincue

Publié le , modifié le

Sept pays, la France, la Serbie, la Slovénie, l'Espagne, la Grèce, l'Italie et la Finlande ont obtenu leur qualification pour le deuxième tour de l'Euro en Slovénie. Une seule équipe est encore invaincue dans cette compétition : l'Italie. Elle est certaine d'arriver au deuxième tour avec deux victoires, et a donc de bonnes chances d'accéder aux quarts de finale.

Elle a réussi le plus joli coup de la journée en terrassant l'ogre grec  (81-72). Les Grecs, si solides jusque-là, étaient en tête dans le troisième  quart-temps, quand Luigi Datome (19 points) et Marco Belinelli (23 points, 7  rebonds) ont commencé à se déchaîner à trois points. Dans ce même groupe D, la Finlande avait auparavant obtenu sa  qualification, en même temps que celle de la Grèce et de l'Italie, grâce à sa  victoire sur la Russie (86-83 a.p.). Ce succès a provoqué la sortie de deux grandes nations : la Russie,  médaillée de bronze à l'Euro-2011 et aux JO-2012, et la Turquie,  vice-championne du monde en 2010.

L'Espagne facile

La Slovénie a subi son premier revers du tournoi contre la Croatie (74-76  a.p.), qui a fourni un énorme effort défensif en ne lâchant que 24 points en  seconde période. Dans cette poule C, l'Espagne, double tenante du titre, est également  qualifiée. Elle a martyrisé la Pologne (89-53). La France a arraché sa place au deuxième tour avec un succès devant  l'Ukraine (77-71). Tony Parker, qui n'avait pas trop eu l'occasion de se mettre  en valeur jusque-là, est sorti de sa boîte avec 28 points, dont 15 dans le  dernier quart-temps. Les Français ont profité de l'effondrement de l'Allemagne, qui a subi un  troisième revers de rang devant la Grande-Bretagne (74-81).

Dans cette poule A, la Belgique a manqué une belle occasion de se qualifier  en s'écroulant devant Israël (69-87). Elle est désormais à la merci d'une  victoire lundi de la Grande-Bretagne devant l'Ukraine.  Enfin, dans le groupe B, la Serbie, victorieuse de la Lettonie (80-71), est  aussi assurée de poursuivre sa course. La Macédoine, 4e il y a deux ans, est  éliminée.

AFP

Championnat d'Europe de Basket