Les Russes n'ont plus les cartes en main

Publié le , modifié le

La Russie, tenante du titre, n'est plus maître de son destin à l'Euro-2013 dames de basket, après sa victoire sur l'Italie (72-66) qui pourrait s'avérer insuffisante, lundi à Vannes.

Pour accéder au deuxième tour, les Russes avaient impérativement besoin de s'imposer, et par au moins 7 points d'écart pour ne pas dépendre du dernier match de la soirée entre l'Espagne et la Suède. Si l'Espagne bat la Suède, la Russie sera éliminée. Elle comptera une victoire, comme l'Italie et la Suède, mais sera devancée par ces deux dernières au point-average dans un classement à trois. Une seule fois dans toute l'histoire des trois compétitions internationales majeures (JO, Mondial, Euro) - en 1993 à l'Euro - l'équipe russe féminine de basket et avant elle soviétique a été éliminée dès le premier tour.

Ce serait la première fois que le champion d'Europe en titre serait éliminé dès le premier tour de l'édition suivante, si l'on excepte l'Espagne victorieuse en 1993 et non qualifiée pour l'Euro deux ans plus tard. Voir la Russie aussi mal engagée n'est pas une véritable surprise, car elle est arrivée en France avec une équipe rajeunie et privée de plusieurs joueuses majeures de ces dernières années. La Russie a fini sur le podium de huit des neuf dernières éditions et a toujours été finaliste depuis 2001.

AFP

Championnat d'Europe de Basket