Les futurs joueurs NBA brillent à l'EuroBasket

Les futurs joueurs NBA brillent à l'EuroBasket

Publié le , modifié le

Ils sont Européens, ils sont jeunes, ils vont rentrer en NBA ou y sont déjà. Kristaps Porzingis, Davis Bertans, Lauri Markkanen ou Furkan Korkmaz brillent à l'EuroBasket, qui se déroule actuellement en Finlande. Intronisés leaders de leur sélections respectives, ces jeunes draftés NBA montrent toute l'étendue de leur talent. Avec la NBA dans le viseur.

25 juin 2015, Barclays Center, Brooklyn. Kristaps Porzingis, 19 ans, est choisi en 4e position de la draft NBA par les New York Knicks. Illustre inconnu, le jeune Letton est hué par une partie de l'audience, qui aurait souhaité obtenir le Croate Mario Hezonja ou le Congolais Emmanuel Mudiay. Deux ans plus tard, Hezonja ne joue plus, Mudiay ronge son frein sur le banc de Denver. Porzingis, lui, est devenu le "franchise player" de New York, en lieu et place de la superstar Carmelo Anthony, en instance de départ. Les acclamations ont remplacé les sifflets. Et tous les Européens rêvent d'imiter le géant Letton (2,21 m).

La recherche du nouveau Porzingis

D'habitude réticents à drafter des Européens, les franchises NBA n'hésitent plus. Elles souhaitent toutes obtenir le "futur Porzingis". Le dernier Européen drafté en date est Lauri Markkanen, sélectionné en 7e position par les Bulls de Chicago, suivi du compatriote de Porzingis Anžejs Pasečņiks (25e position). Avant eux, les Turcs Cedi Osman (31e en 2015) et Furkan Kokrmaz (26e en 2016) avaient eu les faveurs des "scouts" (recruteurs) américains.

Considérés comme des paris, ces joueurs sont en passe de ne plus l'être. Propulsés titulaires de leur sélection lors de l'EuroBasket, ils portent déjà leur sélection sur leurs larges épaules. Le Finlandais Markannen (20 ans), bourreau des Bleus lors du premier match (22 points, 7 rebonds), est le troisième meilleur marqueur de l'EuroBasket (22 points/match) derrière le Slovène Goran Dragic (25 points) et l'Allemand Dennis Schröder (23 points). Le Turc Cedi Osman (22 ans), futur coéquipier de LeBron James à Cleveland, marque 16 points par match dont une énorme sortie face à la Russie (28 points, 7 rebonds, 4 passes). Son compatriote Furkan Korkmaz (20 ans) monte en puissance avec ses 10,8 pts par match. Davis Bertans (24 ans), le Letton joueur des San Antonio Spurs (15,7 points/match), a gratifié le public d'un somptueux 7/8 à 3 points (22 points) face à la Grande-Bretagne.

La pépite Doncic

Si tous vont faire le grand saut dès octobre pour rejoindre la NBA après un Euro réussi, ils devraient être prochainement suivis du prodige slovène Luka Dončić (18 ans). Le joueur du Real Madrid réalise un Euro solide (13,5 points, 7 rebonds) aux côtés de Goran Dragic, et devrait faire partie des trois premiers joueurs appelés par Adam Silver à la draft en juin 2018. Pour l'heure, il pourrait encore démontrer l'étendu de son talent face...aux Bleus, mercredi (13 h 45).