Sandrine Gruda France République Tchèque
Sandrine Gruda | FRANK PERRY / AFP

Les Braqueuses courent toujours

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine a poursuivi son sans faute lors de l'Euro en alignant une 5e victoire consécutive, cette fois face à la République Tchèque à Mouilleron-le-Captif (64-49). Grâce à ce succès comptant pour le 2e tour, les "Braqueuses", déjà qualifiées pour les quarts de finale, conservent la tête du Groupe F.

L'opposition va crescendo mais le résultat final ne change pas, les Françaises continuent de gagner. Alors que l'on pouvait craindre une démobilisation avec une qualification en quart déjà acquise, les Tricolores ont mis un point d'honneur à rester concentrées tout au long de la rencontre. Victimes d'un trou d'air au quatrième quart temps contre la Croatie lors du match précédent, les joueuses de Pierre Vincent ont toujours tenu les Tchèques à distance respectable. Ces dernières, qui avaient très sérieusement accroché les Françaises lors des derniers Jeux Olympiques en quart de finale (victoire des Bleues 71-68), ont été trop dominées au rebond pour pouvoir rivaliser (51-31). 

La force intérieure

Un premier quart -temps pour se roder (17-12) avant de réciter des gammes. A la pause, les partenaires de Dumerc regagnaient les vestiaires avec une avance confortable (34-23) qu'elles allaient gérer avec maestria durant la seconde partie du match. Un match rendu "facile" grâce à la performance impressionnante d'une Sandrine Gruda touchée par la grâce. totalement intenable, cette dernière s'est promenée dans la raquette Tchèque pour inscrire 21 points et prendre 10 rebonds. Bien épaulée par Isabelle Yacoubou (14 pts, 10 rbds), la France a clairement fait la différence à grâce à sa force intérieure. Mais tout n'a pas été parfait cependant. Pierre Vincent trouvera certainement à redire sur le pourcentage aux shoots où les lignes arrières se sont montrées maladroites (40%) ou sur les lancers-francs perdus en route (60%). Il faut bien trouver des défauts à ces "Braqueuses"...

Julien Lamotte

Championnat d'Europe de Basket