Evan Fournier
Evan Fournier a encore une fois été impeccable en sortie de banc | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Les Bleus déroulent face à la Géorgie

Publié le , modifié le

A la faveur d'une deuxième mi-temps à sens unique, l'équipe de France de basket a poursuivi sa préparation pour l'Eurobasket avec une nouvelle victoire très convaincante, ce vendredi face à la Géorgie (95-53). C'est le troisième succès d'affilée pour Nando De Colo (17 points) et les siens, qui rejouent dès demain contre la Belgique.

Le court break dont ont bénéficié les Bleus entre le stage au Vendéspace (15-16 août) et celui à Rouen (19-21 août) n'a visiblement pas brisé leur élan. Ce vendredi, dans une Kindarena pleine... comme un oeuf, le collectif de Vincent Collet a déroulé son basket face à des Géorgiens convaincants en première mi-temps (41-32), mais transparents au retour des vestiaires (54-21 pour l'équipe de France en seconde période). 

Un Kahudi record

Incapables de creuser l'écart pendant vingt minutes, la faute notamment à l'adresse extérieure de George Tsintsadze (4/7 à trois points), les Bleus prenaient tout de même les commandes de la rencontre grâce à une défense de fer (23 pertes de balles pour la Géorgie) et l'apport en sortie de banc d'Evan Fournier, impeccable (9 points à 4/4 à la pause). Nando de Colo (17 points en 14 minutes) a ensuite assuré aux Bleus une fin de match beaucoup plus sereine où Tony Parker (6 points), Boris Diaw (7 points) et Nicolas Batum (8 points) n'ont pas eu à jouer plus de 20 minutes. 

Cette rencontre a même permis à Charles Kahudi de battre son record de points en sélection (13). S'ils se sont rapprochés des 100 points, c'est surtout en défense que les Bleus ont été convaincants, notamment à l'intérieur où la paire Gobert-Ajinça a parfaitement protégé le cercle. A pile deux semaines du premier match de l'Euro, à Montpellier, les Bleus poursuivent leur préparation dès demain, en accueillant la Belgique à Saint-Quentin. Elle l'achèvera avec une double confrontation qui s'annonce plus disputée face à l'Allemagne (28 et 30 août). 

Déclarations : 

Nando De Colo (arrière français): "Tout dépendait de l'agressivité qu'on allait mettre sur le terrain. En première mi-temps on a plus ou moins fait les choses demandées, en deuxième ça a été beaucoup mieux. Dès qu'on monte en agressivité l'écart se creuse."
Vincent Collet (entraîneur français): "On ne peut pas dire que la première mi-temps n'était pas bonne, mais elle manquait un peu d'intensité. On a offert quelques tirs faciles. L'effort défensif en deuxième mi-temps a permis de les repousser. Il faudra qu'on soit capable de le faire sur la longueur d'un match. On commence à avoir des séquences offensives plus fluides. La balle bouge plus. La Géorgie a accusé le coup en deuxième mi-temps."

Championnat d'Europe de Basket