France Ukraine
Sergii Gladyr (Ukraine) et Johan Petro (France). | JURE MAKOVEC / AFP

Les Bleus arrachent leur qualif

Publié le , modifié le

Malmenés une grande partie du match, les Français ont fini par décrocher leur qualification pour le 2ème tour des Championnats d'Europe en venant à bout des Ukrainiens (77-71) ce dimanche grâce à un dernier quart temps bien négocié. Une victoire face aux Belges demain et les Bleus seront assurés de terminer à la première place de leur groupe.

Mission accomplie! Le faux-départ face aux Allemands en match d'ouverture est définitivement digéré et la France peut savourer sa qualification pour le deuxième tour après la victoire décrochée contre l'Ukraine dimanche. Une victoire d'autant plus appréciable qu'elle a mis du temps à se dessiner, la faute à une grande maladresse en shoot lors des trois premiers quarts temps. 

On avait prédit un match compliqué aux Bleus face à une équipe d'Ukraine invaincue depuis le début du tournoi. La prédiction s'est avérée correcte et il leur aura fallu attendre le 4ème quart temps pour creuser un écart définitif. Avant cela, tout fut compliqué. L'entame de match est ratée, la maladresse à trois points y est pour beaucoup (0/7 à l'issue du premier quart temps!) et ce n'est pas un hasard si les bleus sont menés 16 à 14 après le 1er quart temps. 

Tony Parker superstar

De l'autre côté du terrain, les Ukrainiens font admirer leur habileté dans les shoots à distance, comme depuis le début du tournoi. Les hommes de Mike Fratello défendent en zone depuis le début du match et cela gêne les Bleus. Le système de jeu français manque de mouvement et si la France est toujours au contact à la pause (36-35), elle le doit essentiellement aux nombreuses fautes provoquées et aux lancers obtenus (14/17). 

L'intensité monte d'un cran après la reprise, les deux équipes sont plus agressives mais le jeu est de plus en plus décousu. Les joueurs alternent entre actions de classe et mauvais choix et ne parviennent toujours pas à se départager à l'heure d'entamer le dernier quart temps (51-51). 

Mais l'expérience des Bleus et la classe de Tony Parker, éblouissant (27 points), allaient faire la différence dans un sprint final parfaitement négocié. "Ca a été dur pendant trois quart-temps, reconnaît le meneur de jeu des Spurs. Au quatrième, on a trouvé des solutions (...) J'essaie de mener l'équipe. J'essaie d'aider les jeunes. Joffrey (Lauvergne) qui était un peu perdu. Et quand il y a des matches à pression, il faut qu'on soit discipliné, qu'on soit plus sérieux. Tous les détails sont très importants."

Si la France bat la Belgique lundi (21h00), la France finira donc 1ère du groupe. Dans ce cas de figure, elle aborderait le deuxième tour avec déjà deux  victoires et serait bien placée pour accéder aux quarts de finale, son objectif  minimal. Aucun doute, les Bleus sont à nouveau sur les bons rails. 

Vidéo: Retour sur le début de l'aventure de l'équipe de France

Voir la video

 

Victor Patenôtre

Championnat d'Europe de Basket