Céline Dumerc France Montenegro
Céline Dumerc mène le jeu face au Montenegro | SEBASTIAN TATARU / AFP

Les Bleues s'imposent face au Montenegro

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine, assurée de sa qualification pour le 2e tour, a terminé à la première place de son groupe au Championnat d'Europe, après sa facile victoire devant le Montenegro (79-67), son principal concurrent, lundi à Timisoara lors de la 4e et dernière journée des matches de poule. Si elles ont encore été régulières défensivement, et en dépit de deux gros passages à vide, les Françaises ont encore fait preuve d'une grosse efficacité offensive à l'image de Sandrine Gruda, auteur de 25 points.

Contrairement à ce qu'elles avaient fait la veille, contraintes de courir après le score, les filles de Valérie Garnier, laquelle prit le pari de partir avec un  cinq sans réel pivot, et avec Sandrine Gruda et Endi Miyem à l'intérieur, ont cette fois démarré pied au plancher. Sans laisser aux Monténégrines le temps de respirer, les Françaises dans une nouvelle organisation qui s'est avérée payante, ont rapidement pris le large (26-16 à la fin du premier quart-temps). Les Monténégrines ont tenté de s'ajuster en multipliant les prises à deux sur une Gruda encore une fois éblouissante (18 points, 7 rebonds à la pause, 25 et 8 au final après une deuxième période un peu moins affirmée). Les Bleues gardaient leur option intérieure très performante, même si elles perdaient parfois des ballons faciles.

Des Bleues qui maîtrisent leur sujet

Réussissant une très belle entame de deuxième quart (9-0) les joueuses du Montenegro revenaient tout près (26-25 puis 34-31 16e) mais elles ne parvenaient jamais à passer devant. La faute à un collectif tricolore qui avait toujours des possibilités de rechange, à l'image des solutions au large. Avec trois tirs primés de Paoline Salagnac et Céline Dumerc (2), elles continuaient la course en tête  (47-36 à la pause, 67-49 à la fin du troisième quart-temps). L'écart n'a cessé de grandir avant de se stabiliser et même de décliner en faveur des Monténégrines à l'aise à l'extérieur, ce qui leur permettait de reprendre quelque peu la main. Mais les Françaises réagissaient quand il le fallait, avec Gruda ou Miyem (13 pts) et n'étaient jamais inquiétées malgré un dernier quart un peu plus poussif. Elles ont montré en tout cas un belle force de caractère et peuvent se projeter sur la suite de la compétition. 

Christian Grégoire

Championnat d'Europe de Basket