Nicolas Batum
Nicolas Batum (11 points) et les Bleus ont surclassé l'Ukraine | JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

L'équipe de France en démonstration contre l'Ukraine

Publié le , modifié le

L'équipe de France n'a eu aucun mal à surclasser (90-57) une sélection ukrainienne bien faiblarde, ce vendredi à Nantes lors du cinquième match de préparation des Bleus pour l'Euro. Le sélectionneur Vincent Collet a pu faire tourner son effectif et les stars ont levé le pied, à l'image de Tony Parker qui n'a pas tenté le moindre tir (0 point en 15 minutes).

Vincent Collet espérait "se rassurer" après la défaite ennuyante concédée en Serbie mercredi (63-73). Mission accomplie, vite fait bien fait ce vendredi puisque les Bleus (qui jouaient pour le coup dans une nouvelle tenue rouge) ont fait l'écart dès les premiers instants de la rencontre : +12 après dix minutes de jeu, +26 à la mi-temps, l'affaire était pliée. A Nantes, dans un palais des sports de la Trocardière flambant neuf qui accueillait son premier match, les coéquipiers de Tony Parker sont entrés comme dans du beurre dans une défense particulièrement laxiste. En face, la seule menace offensive s'appelait Jerome Randle, meneur d'origine américaine qui a inscrit 13 points.

Avantage Fournier

Nicolas Batum et Nando de Colo (13 points chacun) ont lancé les Bleus sur les bons rails, avant de laisser Vincent Collet tenter de nouvelles associations, destinées entre autres à faciliter son choix. Le sélectionneur pourrait en effet annoncer dès ce weekend les noms des deux joueurs qui n'intégreront pas l'effectif définitif de douze hommes pour l'Euro. L'un est assuré de ne pas être du voyage : Mam Jaiteh, pourtant très en vue ce vendredi soir (7 points, 7 rebonds) en l'absence de Rudy Gobert, laissé au repos, et des problèmes de faute d'Alexis Ajinça. Des trois hommes (Thomas Heurtel, Charles Kahudi et Evan Fournier) encore en concurrence pour les deux derniers fauteuils c'est l'arrière d'Orlando qui a été le plus efficace (9 points à 3/3). Le capitaine Boris Diaw n'a rien raté (4/4) ; Tony Parker n'a lui rien tenté (0/0), une première dans sa carrière internationale! 

A mi-chemin de sa préparation, l'équipe de France compte trois victoires pour deux défaites, un bilan qui devrait aller en s'améliorant puisqu'elle accueille une nouvelle fois la Finlande dimanche, à Mouilleron-le-Captif (Vendée), puis la Géorgie à Rouen et la Belgique à Saint-Quentin la semaine prochaine.

Championnat d'Europe de Basket