pnaier de basket

La Russie quitte l'Euro

Publié le , modifié le

La premier tour de l'Euro-2013 dames de basket a accouché d'une énorme surprise avec l'élimination de la Russie, tenante du titre, à l'issue de la 3e journée.

C'est la première fois que le champion d'Europe en titre est éliminé dès le  premier tour de l'édition suivante, si l'on excepte l'Espagne victorieuse en  1993 et non qualifiée pour l'Euro deux ans plus tard. Pour donner la mesure de ce que représente la Russie dans le basket  féminin, il suffit de rappeler qu'elle avait fini sur le podium de huit des  neuf dernières éditions et avait toujours été finaliste depuis 2001. Une seule fois dans toute l'histoire des trois compétitions internationales  majeures (JO, Mondial, Euro) - en 1993 à l'Euro - l'équipe russe féminine de  basket et avant elle soviétique a été éliminée dès le premier tour. Cette élimination est d'autant plus dramatique pour une nation qui était  encore demi-finaliste aux JO l'an passé, qu'elle la privera du Mondial-2014 en  Turquie.

On s'attendait à ce que la Russie, arrivée en France avec une équipe  rajeunie et sans plusieurs joueuses majeures de ces dernières années, souffre.  Mais pas à ce point-là. L'échec est cruel, car la Russie est sortie pour un seul petit point. Un  point qui lui a manqué lors de sa victoire lundi sur l'Italie (72-66), à cause  d'une gestion catastrophique des dernières secondes. Pour accéder au deuxième tour, les Russes avaient impérativement besoin de  s'imposer, et par au moins 7 points d'écart pour ne pas dépendre du dernier  match de la soirée entre l'Espagne et la Suède. L'Espagne, pas sentimentale, a ensuite nettement dominé la Suède (73-49).  La Russie, l'Italie et la Suède finissent avec une victoire, mais ces deux  dernières sont qualifiées pour le deuxième tour au point-average dans un  classement à trois. Le Monténégro et la Slovaquie dans le groupe A, et la Serbie dans le groupe  C, sont les autres équipes à avoir enlevé leur qualification lundi.

AFP

Championnat d'Europe de Basket