France Allemagne
Robin Benzing (Allemagne) et Alexis Ajinca (France). | PATRICK HERTZOG / AFP

La France domine encore l'Allemagne

Publié le , modifié le

La France a battu l'Allemagne (74-66) vendredi lors de son premier match au tournoi de Strasbourg, dans le cadre de la préparation à l'Euro, quelques jours après un premier succès outre-Rhin.

C'est le troisième succès d'affilée des Bleus, le second donc contre les  Allemands, déjà dominés (89-84) mardi à Mannheim. Les Allemands ont mieux  débuté grâce à une superbe adresse à trois points (6 shoots réussis sur 10  tentatives). Les Bleus, eux, n'arrivaient pas à régler la mire avec des échecs  de Nando De Colo et de Boris Diaw. Mais à la moindre accélération de Tony  Parker ou de Nicolas Batum, on a senti l'équipe de France capable de prendre le  dessus. Ce qui arriva au milieu du deuxième quart-temps après un panier à trois  points d'Evan Fournier qui a permis aux Bleus de revenir à la hauteur de leur  adversaire (32-32, 17e). Les protégés de Vincent Collet prenaient même  l'avantage sur une claquette du pivot Alexis Ajinça. 

Ses deux lancers francs et un tir primé de Parker ont donné un petit écart  aux Français (39-32, 19e). Un écart que l'équipe de France n'a toutefois pas  réussi à conserver avant la mi-temps (41-38) à cause de plusieurs maladresses.   En deuxième période, les Français se sont montrés plus précis. Batum a accéléré  avec 9 points dans le troisième quart-temps. L'ailier de Portland a terminé la  rencontre avec 11 points, et ce, après ses 14 points contre la Finlande et ses  18 de mardi face aux Allemands.

Sa débauche d'énergie a permis à la France de  distancer l'Allemagne (60-52, 30e) et de filer vers la victoire (74-66).  Ajinça, lui, a confirmé qu'il était bien le pivot numéro 1 de la sélection.  L'intérieur de 2,15 m a apporté non seulement offensivement avec 17 points,  mais a aussi provoqué des fautes (7), capté des rebonds (7) ou asséné des  contres, comme sur Tibor Pleiss (39e).

L'intérieur de Murcie Kim Tillie, qui bataille pour être dans les 12 pour  l'Euro, a lui raté sa sortie avec notamment deux marchers sanctionnés coup sur  coup. De son côté, Parker a été ménagé avec seulement 18 minutes jouées et un  quatrième quart-temps passé sur le banc. Samedi (20h30), les Bleus affrontent  la Croatie, battue par la Grèce (87-85) lors de son premier match.

AFP

Championnat d'Europe de Basket